<div class="fl_title">Dans la pouponnière aux écrits</div><div class="fl_txt"><p>Romans, sc&eacute;narii, nouvelles ou logiciels&hellip; depuis plus de 60 ans, la Soci&eacute;t&eacute; des gens de lettres (SGDL) enregistre chaque ann&eacute;e des milliers d&rsquo;&oelig;uvres d&eacute;pos&eacute;es par des auteurs d&eacute;sireux de prot&eacute;ger leurs droit, en attendant d&rsquo;&ecirc;tre un jour publi&eacute;s. Ou pas.&nbsp;</p></div>
Des bulles et des mots | 11 sept. 2012
Romans, scénarii, nouvelles ou logiciels… depuis plus de 60 ans, la Soci...
<div class="fl_title">France-Soir : offline</div><div class="fl_txt"><p>France Soir, 100% num&eacute;rique, c'est termin&eacute;. Le tribunal de commerce de Paris a annonc&eacute; lundi 23 juillet, en fin d'apr&egrave;s-midi, la mise en liquidation du quotidien lanc&eacute; en 1944 par Pierre Lazareff. Un titre embl&eacute;matique de l'histoire de la presse fran&ccedil;aise dont le tirage papier a &eacute;t&eacute; d&eacute;finitivement stopp&eacute; par son propri&eacute;taire Alexandre Pougatchev en d&eacute;cembre 2011. C'&eacute;tait la fin de 67 ans de pr&eacute;sence en kiosque. Restaient les 49 salari&eacute;s, dont 42 journalistes, charg&eacute;s d'assurer la p&eacute;rennit&eacute; de France Soir, en ligne uniquement. Endett&eacute;, francesoir.fr n'aura pas surv&eacute;cu, aucune offre de reprise n'aura &eacute;t&eacute; retenue.&nbsp;Retour sur les grands moments qui ont fait l'histoire de ce titre. Un journal populaire qui a vendu plus d'un&nbsp;million d'exemplaires quotidiennement, pendant plus de quinze&nbsp;ans.</p>
<p><i><br />
</i></p></div>
Des bulles et des mots | 24 juill. 2012
France Soir, 100% numérique, c'est terminé. Le tribunal de commerce de...
<div class="fl_title">Olympe de Gouges, une héroïne </div><div class="fl_txt"><p>Catel Muller et Jos&eacute;-Louis Bocquet font revivre Olympe de Gouges dans un roman graphique paru en mars. Une &oelig;uvre tr&egrave;s copieuse, romanesque et &eacute;rudite, une plong&eacute;e dans l&rsquo;Histoire &agrave; travers la figure d&eacute;sormais incontournable d&rsquo;Olympe de Gouges, humaniste, intellectuelle. Et libertine.</p></div>
Catel Muller et José-Louis Bocquet font revivre Olympe de Gouges dans un roman...
<div class="fl_title">Shakespeare and Company, librairie refuge</div><div class="fl_txt"><p>Depuis 1951, la l&eacute;gendaire librairie anglophone de la rive gauche attire touristes, lecteurs lambda et passionn&eacute;s d'ouvrages rares. Un lieu mythique qui a vu d&eacute;filer les &eacute;crivains de la <em>beat&nbsp;g&eacute;n&eacute;ration</em>, gr&acirc;ce au travail acharn&eacute; de son fondateur, le non-conformiste George Whitman. Aujourd'hui encore, le charme et la magie agissent sur tous les visiteurs.</p></div>
Des bulles et des mots | 21 mars 2012
Depuis 1951, la légendaire librairie anglophone de la rive gauche attire touristes...
<div class="fl_title">Le Nord laissera-t-il vivre le Sud ?</div><div class="fl_txt"><p>Marc Dufumier est agronome. Depuis plus de 40 ans, il observe les agricultures du monde entier. Associ&eacute; au d&eacute;veloppement des pays du Sud, professeur &agrave; l&rsquo;AgroParisTech, il a voulu &eacute;crire ce livre pour t&eacute;moigner des dysfonctionnements profonds de l&rsquo;agriculture moderne. Celle qui conduit &agrave; la malbouffe au Nord, &agrave; la famine au Sud. Et aussi, cette pollution qui s&rsquo;infiltre dans les sols et les corps. Pour lui, seule l&rsquo;agriculture biologique pourra nourrir les milliards d&rsquo;&ecirc;tres humains. Une agriculture biologique, mais aussi moderne, cr&eacute;atrice d&rsquo;emplois et r&eacute;mun&eacute;ratrice. Et surtout qui pourrait faire vivre les agriculteurs du Sud, aujourd&rsquo;hui &eacute;touff&eacute;s par le Nord. D&eacute;monstration.</p></div>
Marc Dufumier est agronome. Depuis plus de 40 ans, il observe les agricultures du monde...
Syndiquer le contenu