La Pop se standardise

samedi 28 juill. 2012 | NR
Si l’on en croit une étude américaine, en plus de cinq décennies, la variété de la musique pop s’est considérablement dégradée pendant que le son n’a cessé d’augmenter.

Celles et ceux qui pensent qu’on entend toujours la même chose à la radio n’ont pas fini de fanfaronner. Selon une étude à lire sur Nature.com, la musique à tendance pop (surtout celle qui passe à la radio) s’écoute de plus en plus fort alors que son contenu est de moins en moins original.

La pop Music se dégrade | DR

Pour arriver à un tel constat, les chercheurs qui ont piloté cette étude se sont intéressés à près de 55 ans de musique sur les ondes, entre 1955 et 2010. En tout, 464 411 titres musicaux ont fait l’objet d’une fine analyse scientifique. Sur la playlist, on retrouvait tout aussi bien des chansons purement pop que des titres rock, hip hop, électroniques ou encore heavy metal.

Au final, les scientifiques mélomanes sont parvenus à faire émerger trois grands mouvements de fond: les séquences rythmiques ont tendance à s’uniformiser (on a, semble-t-il, de moins en moins de changement de rythmes au sein d’un même morceau), la palette des timbres et le son augmente sensiblement.

Conséquence : les titres deviennent de plus en plus standardisés. Si le volume de nouveautés est chaque année important, il s’inscrit, d’après l’étude, dans une logique de « conventionnalisme ». « Notre perception de la nouveauté est aujourd’hui grandement influencée par les trois caractéristiques précédemment évoquées », assurent les chercheurs.

Sad but true, comme dirait Metallica… un groupe qui sait jouer fort mais aussi changer de rythme.
 

0 Commentaire

  • Avant de poster vos commentaires, merci de bien vouloir prendre en compte la charte des commentaires .
  • Il n'est plus possible de réagir sept jours après la publication de l'article.
  • Si un commentaire vous parait douteux (insultes, xenophobie, publicité ...) merci de nous le signaler en cliquant sur le lien "Alerter"

Vos réactions

Sur Facebook