Place de la République, la convivialité retrouvée

lundi 19 août 2013 | Amelie Roux

Après un an et demi de travaux et une inauguration en grande pompe, mi-juin en présence de Bertrand Delanoë, on ne peut que constater le franc succès de la nouvelle Place de la République à Paris. Il n’aura fallu, en effet, que deux mois aux Parisiens pour s’approprier cet espace complètement revisité, désertée des voitures et autres vrombissements des scooters. Ce sont désormais piétons, trottinettes et cris d’enfants qui investissent le pavé design de "Répu".

Cliquer sur l'image pour agrandir le diaporama
L'ancienne Place de la République | TVKla nouvelle Place de la République | TVKLa statue, le symbole de la Place l Amélie RouxL'analyse des usages... | TVK-martin EtienneUne place dédiée aux piétons | Clément GuillaumeLe projet du café Monde et médias | TVK/Myluckypixeltout aussi bondé une fois réalisé | Amélie RouxLe miroir d'eau, régulateur thermique... l Clément Guillaume... et espace de jeux pour les enfants... l Clément GuillaumeUn concert classique s'improvise | Amélie Rouxun peu plus loin , un autre style | Amélie RouxLe paradis des skateboards | Amélie RouxLe kiosque de l'R de jeu | Amélie RouxUne journée d'éveil pour les plus petits | Amélie RouxSur la nouvelle place de la République | Amélie RouxOn y passe... l Clément GuillaumeOn s'y installe... l Clément GuillaumeOn profite! l Amélie Roux

Difficile de se souvenir de l’ancienne configuration tant la nouvelle organisation de la Place de la République est intuitive et dédiée aux piétons. Cet espace conçu par l’agence d’architectes urbanistes TVK (Trevelo & Viger-Kohler) a répondu non seulement aux attentes de la ville de Paris mais surtout aux citoyens consultés. Le projet de réaménagement s’organise autour de trois objectifs majeurs, "réaffirmer le symbole républicain et revaloriser le patrimoine historique, intégrer les nouvelles mobilités et mieux partager l’espace public, renforcer la convivialité de la place et dessiner un lieu de rassemblement". 

La réponse apportée par TVK au-delà d’un traitement de la circulation, de la matérialité, du mobilier urbain, de l’éclairage et des plantations fut la proposition de l’usage de la place avec la mise en place d’installations durables mais aussi éphémères. Avec son lifting à 24 millions d’euros, la Place de la République, véritable scène ouverte, vit de nouveau et nous avec. Cette proximité conviviale pour certains a toutefois rendu plus difficile l'accès aux Restos du Coeur pour leurs bénéficiaires, autrefois installés dans l’un des pseudo jardin de la place. Les repas sont désormais distribués à la vue de tous. Une visibilité pas toujours bien vécue par ceux qui doivent s'y rendre régulièrement.

Les permanents

L’unique bâtiment pérenne de la place, le café Monde et médias, se situe à l’angle sud ouest. Avec son architecture contemporaine à très haute performance énergétique, le café est baigné de lumière et s’ouvre largement vers l’extérieur. On peut ainsi savourer en terrasse une salade de saison bio (presque tout est bio) pendant que les marmots gambadent sur le miroir d’eau installé dans sa continuité. Répondant à une demande de la ville de Paris, l’association Groupe SOS, gestionnaire du café, emploie sept personnes dans le cadre de la réinsertion sociale. Tout éco-responsable qu’il est (bâtiment, emplois et denrées alimentaires), le café propose également des "up café" (des conférences-débats), un accès gratuit en wifi à internet ainsi qu’aux presses françaises et étrangères mais aussi des concerts, des projections de films, des rencontres associatives. Et à trois euros le petit déjeuner, difficile de se priver. 

Le fameux miroir d’eau, salvateur durant les grosses chaleurs de cet été, pourrait être uniquement vu comme un bel élément architectural. Et non, car au-delà de prodiguer fraicheur et humidité, il a été complètement adopté par les enfants, et les parents, qui l’ont transformé en un véritable espace de jeu. Les plus grands le traverse à toute allure avec leurs trottinettes et leurs rollers tandis que les plus petits préfèrent se rouler dans l’eau et s’éclabousser. La statue emblématique de la place, de nouveau mise en valeur, n’est pas en reste puisque son pied aussi semble baigner dans l'eau.

Les éphémères

La ville, qui voulait marquer le coup sur la nouvelle identité de la place de la République et le caractère éphémère de ses animations, a organisé une série de concerts gratuits au cours du mois de juillet. Fort de ce succès (la place était bondée), des idées ont germé et à une plus petite échelle, la musique investit le lieu. Un piano trône sur le pavé, un inconnu s’installe devant les touches blanches et noires, il commence une sonate. Attirés par la mélodie, quelques passants ralentissent, écoutent, une petite fille danse. Un peu plus loin, derrière la statue, un groupe de jazz improvise un concert. Les badauds s'assoient, les travailleurs dénouent la cravate. Un vrai moment de détente qui ne durera que le temps d’un répertoire de chansons.

Si les quatre roues vous manquent, rendez-vous sur le parvis Est de la place où vous ne pourrez pas rater la valse incessantes des skateboarders. La place est envahie. Avec son sol dallé, la surface idéale, cette zone est devenue le lieu d’entrainement incontournable. S’y côtoient autant les débutants que les confirmés, les passionnés que les adeptes de trois petites pirouettes puis apéro. Le caillebotis en bois installé comme protection sur l'aération de métro parisien a été adopté pour un tout autre usage. Il sert désormais autant de rampe de skate que de zone de repos et de rassemblement des sportifs.

A l’angle nord est de la place, avez-vous remarqué le kiosque rouge et sa terrasse ? Ce n’est pas un autre café mais l’R de jeux qui égaiera vos journée et celles de vos enfants jusqu’au 15 septembre. Le principe est simple : des jeux de société, des trottinettes, des jeux d’éveil mis à votre disposition par une équipe de professionnels. En plus de ces prêts, tous les dimanches, cette équipe composée de ludothécaires de l’association l’Alif propose à vos bambins des animations comme le théâtre de marionnettes, des jeux de figurations, du cerfs-volants... Véritable attente des habitants du quartier, cette première expérience en France de la ludothèque en plein air rencontre un véritable succès.

Devenue intéractive et populaire, la nouvelle Place de la République est un exemple concret d’une mixité sociale réussie. Plus qu’un lieu de passage, elle nous invite à flâner, à papoter sur un banc ou à même le sol. Surtout à profiter de ses attributs autour de sa légendaire statue, symbole de La République. L’été s’écoule doucement à l’ombre des platanes qui commencent à perdre leurs feuilles. Et une question nous taraude, quel visage prendra Répu sous le froid de l’hiver ? Une patinoire ? Une piste de luge ? Les usagers sauront très certainement en tirer le meilleur.

0 Commentaire

  • Avant de poster vos commentaires, merci de bien vouloir prendre en compte la charte des commentaires .
  • Il n'est plus possible de réagir sept jours après la publication de l'article.
  • Si un commentaire vous parait douteux (insultes, xenophobie, publicité ...) merci de nous le signaler en cliquant sur le lien "Alerter"

Vos réactions

Sur Facebook