<div class="fl_title">USA, le hobby des armes </div><div class="fl_txt"><p>Trois fusillades ont eu lieu en moins d'un mois aux &Eacute;tats-Unis. Mais 2012 ne sera pas l'ann&eacute;e du d&eacute;bat sur le port d'armes. 2012 sera uniquement l'ann&eacute;e de l'&eacute;lection pr&eacute;sidentielle.&nbsp;</p></div>
Chroniques Urbaines | 17 août 2012
Trois fusillades ont eu lieu en moins d'un mois aux États-Unis. Mais 2012 ne sera...
<div class="fl_title">Guet Ndar, la vie aquatique sénégalaise </div><div class="fl_txt"><p>Guet Ndar est un quartier de Saint-Louis du S&eacute;n&eacute;gal, celui d&rsquo;une population qui vit, dort, mange, travaille, par, pour et avec le poisson. Un quartier de p&ecirc;cheurs o&ugrave; les pirogues multicolores et poissonneuses jalonnent des plages sans touriste. Populeux dans une ville populaire, dans un pays class&eacute; &agrave; la 155e place sur 187 pays selon l'indice de d&eacute;veloppement humain, Guet Ndar est aussi un des endroits les plus dens&eacute;ment peupl&eacute;s de la plan&egrave;te. Alors oui, il y a quelques probl&egrave;mes, d&rsquo;hygi&egrave;ne et d&rsquo;&eacute;ducation notamment, mais la vie semble malgr&eacute; tout moins rude qu&rsquo;ailleurs. Peut &ecirc;tre parce qu&rsquo;ici, il y a le ciel, le soleil et la mer&hellip;</p></div>
Chroniques Urbaines | 14 août 2012
Guet Ndar est un quartier de Saint-Louis du Sénégal, celui d’une...
<div class="fl_title">Paris, une histoire de WC</div><div class="fl_txt"><p>Qui ne s&rsquo;est jamais lanc&eacute; &agrave; Paris dans l&rsquo;&eacute;pique qu&ecirc;te d&rsquo;un endroit d&eacute;cent, et si possible gratuit, o&ugrave; soulager un irr&eacute;pressible besoin ? C&rsquo;est &agrave; tous ceux l&agrave;, et ils sont nombreux, que deux auteurs ont d&eacute;di&eacute; un &quot;Guide pratique et culturel des WC gratuits&quot;. Pour que, malgr&eacute; le manque d&rsquo;&eacute;quipements, le droit de pisser gratos, &agrave; priori fondamental, puisse enfin &ecirc;tre appliqu&eacute;.</p></div>
Chroniques Urbaines | 13 août 2012
Qui ne s’est jamais lancé à Paris dans l’épique qu...
<div class="fl_title">Exarchia : quartier de la contestation bohème </div><div class="fl_txt"><p>Sixi&egrave;me &eacute;tape de notre tour des quartiers du monde, Exarchia (prononcez ExarKia), &agrave; Ath&egrave;nes, en Gr&egrave;ce. Coinc&eacute; entre la place Omonia, tristement r&eacute;put&eacute;e depuis quelques ann&eacute;es pour ses allures de ghetto et ses trafics en tous genres, et le quartier &quot;riche&quot; de Kolonaki, le quartier est r&eacute;put&eacute; &quot;appartenir&quot; aux anarchistes, et artistes boh&egrave;mes aux id&eacute;es contestataires. Parfois qualifi&eacute; de &quot;Quartier Latin&quot; pour son vivier d&rsquo;intellectuels et ses maisons d&rsquo;&eacute;dition, en r&eacute;f&eacute;rence au Saint-Germain-des-Pr&eacute;s parisien, Exarchia n&rsquo;en a pourtant absolument pas l&rsquo;allure. C&rsquo;est ici que la protestation ayant conduit &agrave; la fin de la dictature des Colonels en 1974 a d&eacute;marr&eacute;. L&agrave; aussi que le jeune Alexandros Grigoropoulos a &eacute;t&eacute; abattu par un policier, provoquant alors les c&eacute;l&egrave;bres &eacute;meutes de d&eacute;cembre 2008, dont les images ont &eacute;t&eacute; diffus&eacute;es dans le monde entier.&nbsp;</p></div>
Chroniques Urbaines | 7 août 2012
Sixième étape de notre tour des quartiers du monde, Exarchia (prononcez...
<div class="fl_title">Le MUR du Street Art grandit</div><div class="fl_txt"><p>Le M.U.R, c&rsquo;est un lieu d&rsquo;exposition &agrave; ciel ouvert, rue Oberkampf &agrave; Paris. &Agrave; la place d&rsquo;une affiche publicitaire, les artistes de Street Art s&rsquo;y succ&egrave;dent pour montrer leur travail. Et embellir la ville. Lanc&eacute;e en 2007, l&rsquo;association du m&ecirc;me nom &oelig;uvre pour la promotion de l&rsquo;art urbain et r&eacute;alise un joli coup cet &eacute;t&eacute;. Elle parraine trois nouveaux Murs. Rien que &ccedil;a !&nbsp;</p></div>
Chroniques Urbaines | 1 août 2012
Le M.U.R, c’est un lieu d’exposition à ciel ouvert, rue Oberkampf...
<div class="fl_title">Le Castro, bastion de la révolution arc-en-ciel</div><div class="fl_txt"><p>Le Castro est le quartier gay historique de San Francisco, la ville la plus queer des States. Dans les ann&eacute;es 70, venir ici, c&rsquo;&eacute;tait dire : &laquo; papa, maman, j&rsquo;ai quelque chose &agrave; vous annoncer&hellip; &raquo; sans piper mot. C&rsquo;&eacute;tait enfiler la jacket rest&eacute;e dans un placard verrouill&eacute; &agrave; double tour sans avoir peur d&rsquo;&ecirc;tre trop &eacute;triqu&eacute;. Bref, le Castro offrait la possibilit&eacute; de l&rsquo;&ecirc;tre et d&rsquo;en &ecirc;tre &agrave; une &eacute;poque o&ugrave; certains psys pr&eacute;conisaient encore un rem&egrave;de aux &eacute;lectrochocs pour les &quot;d&eacute;viants&quot; et o&ugrave; l&rsquo;Organisation mondiale de la sant&eacute; consid&eacute;rait &ccedil;a comme une maladie mentale. Et si aujourd&rsquo;hui les choses ont un peu chang&eacute;, c&rsquo;est en partie gr&acirc;ce &agrave; la vitalit&eacute; d&rsquo;un quartier comme celui-ci et certains des ses habitants-activistes comme Harvey Milk. L&rsquo;histoire, le bout de la lorgnette, roule tata&hellip;&nbsp;</p></div>
Chroniques Urbaines | 31 juill. 2012
Le Castro est le quartier gay historique de San Francisco, la ville la plus queer des...
<div class="fl_title">Rocinha, favela bientôt chic ?</div><div class="fl_txt"><p>Quatri&egrave;me &eacute;tape de notre tour des quartiers du monde, Rocinha &agrave; Rio de Janeiro, Br&eacute;sil. Colline pour le g&eacute;ologue, favela pour l&rsquo;urbaniste, ramassis de d&eacute;linquants surarm&eacute;s pour le policeman, Bem vindo a Rocinha. Situ&eacute; au sud de Rio de Janeiro entre deux quartiers de la haute - Sao Conrado et ses malls &agrave; l&rsquo;am&eacute;ricaine et Gav&eacute;a &ndash; la plus grande favela d&rsquo;Am&eacute;rique latine compte entre 100 000 et 300 000 habitants. Imaginez donc une ville grande comme Dijon, &agrave; flanc de montagne, avec des milliers de baraquements de fortunes et des ruelles aussi larges qu&rsquo;un corps sans vie &eacute;tendu de tout son long. Ici, la vie (ou la mort) a longtemps &eacute;t&eacute; r&eacute;gie par les gangs, mais &ccedil;a, c&rsquo;&eacute;tait avant. Coupe du monde de football oblige, les autorit&eacute;s ont d&eacute;cid&eacute; d&rsquo;y mettre un peu d&rsquo;ordre. Du coup la vie se normalise, doucement mais s&ucirc;rement&hellip; &nbsp;</p></div>
Chroniques Urbaines | 24 juill. 2012
Quatrième étape de notre tour des quartiers du monde, Rocinha à Rio...
<div class="fl_title">Sankt Pauli ne veut pas s&#039;hambourgeoiser</div><div class="fl_txt"><p>Sankt Pauli est un quartier d&rsquo;Hambourg, celui des putes, du cuir et de la gauche 8-6. Un quartier en brun et blanc, les couleurs du FC St Pauli, club de football antifacho du cru qui passe Hell&rsquo;s bells d&rsquo;AC/DC avant chaque d&eacute;but de match et Song 2 de Blur d&egrave;s que les locaux enfilent un pion. Pas &eacute;tonnant quand on sait que les Beatles ont  v&eacute;ritablement commenc&eacute; leur carri&egrave;re dans les clubs situ&eacute;s autour de Reeperbahn, l&rsquo;art&egrave;re honteuse du faubourg. Rock, d&eacute;lur&eacute; et d&eacute;sap&eacute;, St Pauli c&rsquo;est l&rsquo;underground d&eacute;complex&eacute;.&nbsp;</p></div>
Chroniques Urbaines | 17 juill. 2012
Sankt Pauli est un quartier d’Hambourg, celui des putes, du cuir et de la gauche 8-...
Syndiquer le contenu