La recette pour des châteaux de sable parfaits

mardi 7 août 2012 | MD
Une très sérieuse étude scientifique révèle tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la construction des châteaux de sable.

Du sable, de l'eau, et... de la patience. l Flickr - CC - Kanaka Menehune

Cachés au fond de leur laboratoire, les chercheurs ont aussi le sens des saisons. Dans la longue série des études scientifiques très sérieuses sur des sujets paraissant futiles, c’est la revue Nature Scientific Reports qui nous offre l’étude à lire absolument avant d’aller faire un tour à la plage. La revue s’est en effet intéressée à la mécanique des châteaux de sable.

Après de nombreux, sérieux et complexes calculs, les scientifiques de l’équipe de Daniel Bonn (Institut de physique de l'Université d'Amsterdam - Laboratoire de Physique Statistique de l'ENS, Paris) nous livrent (enfin !) les trucs et astuces pour de parfaits châteaux de sable. Tout d’abord, oubliez le matériel de plage : finis les seaux, votre meilleur atout pour construire un château, ce sont vos mains ! Construisez ensuite une large base si vous voulez un château sur plusieurs étages.

On a construit un petit truc pendant que vous dormiez sur la plage, trois fois rien. l Flickr - CC - Luke Addison

Et surtout, n’ajoutez pas trop d’eau : sa fonction est de former des petits « ponts » pour agglomérer les grains de sable entre eux et ainsi augmenter la solidité de votre œuvre. Une trop grande quantité d’eau peut déstabiliser la structure, alors qu’en réfrénant sur l’arrosoir de plage, vous pourrez réaliser des sculptures dignes des plus beaux bâtiments de Gaudi, et ce jusqu’à 5 mètres de hauteur !

L’étude est même très précise sur ce point, puisqu’elle indique que les châteaux les plus stables ont une teneur en eau de… 2%. Maintenant qu’on s’est débarrassé des pelles, seaux et autres râteaux, on va peut-être s’équiper d’une calculatrice avant d’aller à la plage…

0 Commentaire

  • Avant de poster vos commentaires, merci de bien vouloir prendre en compte la charte des commentaires .
  • Il n'est plus possible de réagir sept jours après la publication de l'article.
  • Si un commentaire vous parait douteux (insultes, xenophobie, publicité ...) merci de nous le signaler en cliquant sur le lien "Alerter"

Vos réactions

Sur Facebook

Articles du mois