Les Américains moustachus réclament un allègement fiscal

jeudi 1 mars 2012 | AR
Une réduction d'impôts pour les moustachus ? C'est ce que souhaite l'American Mustache Institute pour financer les "frais d'entretien" liés à la moustache. Un rassemblement est aussi prévu. Pour la bonne cause...

Une telle proposition n'a pas encore émergé dans la campagne électorale française. Mais la revendication farfelue des moustachus, aux Etats-Unis, va-t-elle franchir l'Atlantique ? L'American Mustache Institute (Institut américain de la Moustache, AMI) vient de taper du poing sur la table et demande une réduction d'impôts pour les moustachus : un allègement fiscal annuel de 250 dollars (188 euros environ). Une déduction qui permettra de financer des « frais d'entretien (cire, teintures, brosses spécialisées) », comme l'a précisé Aaron Perlut, président de cet Institut (qui compterait 20 000 membres) adepte du poil au visage.

Pour donner du poids à cette proposition de loi, l'association – qui lutte contre la discrimination des moustachus américains par la promotion du port et de la culture de la moustache – a lancé un appel à manifester « du Capitole à la Maison Blanche » à Washington, le 1er avril. Elle espère mobiliser pour cette cause un million de personnes. Une pétition est également disponible sur internet.

« Il y a une vraie discrimination contre les moustachus et barbus dans l'histoire américaine, affirme Aaron Perlut. Il n'y a pas mieux que l'humour pour lancer notre revendication : l'égalité pour les moustachus ». Pour inciter les foules dubitatives à se rendre à cette manifestation poilue, la société H&R Block, spécialiste en fiscalité, a prévenu : elle promet, selon le nombre de participants, un don pouvant aller jusqu’à 10 000 dollars à l’association Millions from One (qui fournit de l’eau potable aux pays en développement). C'est donc bien là la vraie raison de cette mobilisation pileuse : sensibiliser et agir pour une œuvre caritative.
L'American Mustache Institute pousse l'humour encore plus loin en rappelant que « gouvernement et pilosité n’ont pas souvent fait bon ménage aux Etats-Unis » : il y a seulement eu neuf présidents (sur 43) américains barbus ou moustachus. Le dernier ? William Taft. Président en 1909 et 1913.

0 Commentaire

  • Avant de poster vos commentaires, merci de bien vouloir prendre en compte la charte des commentaires .
  • Il n'est plus possible de réagir sept jours après la publication de l'article.
  • Si un commentaire vous parait douteux (insultes, xenophobie, publicité ...) merci de nous le signaler en cliquant sur le lien "Alerter"

Vos réactions

Sur Facebook

Articles du mois