Japon : sauvez le pin miraculé du tsunami !

vendredi 29 juin 2012 | NR
Les habitants de la ville de Rikuzentakata vont lancer une grande mobilisation pour protéger un des symboles de la reconstruction après la catastrophe du 11 mars 2011.

Il est toujours debout et c’est le dernier. Fièrement dressé dans un paysage encore ravagé par le tsunami de mars 2011, le "Pin miraculé" de Rikuzentakata fait aujourd’hui l’objet de toutes les attentions, dans la ville de la préfecture d’Iwate (à 400 kilomètres de Tokyo).

À Rikuzentakata, le seul pin encore debout | FlickR_CC_kimubert 

Les conifères auraient été introduits dans la région au XVIIe afin de protéger du vent les habitations côtières. Aujourd'hui, cet arbre haut de dix mètres est le seul à ne pas avoir été arraché par la vague gigantesque qui a ravagé le Japon l’an dernier.  Avant le 11 mars, il y en avait près de 70 000 le long du littoral, comme le rappelle le Courrier Picard. Seul mais toujours vaillant, ce survivant est devenu un véritable symbole de la reconstruction.  

Pour protéger ce pin à l’écorce durement marquée par le raz de marée, la municipalité de Rikuzentakata va ouvrir en juillet une page Facebook, afin de solliciter des donateurs du monde entier et recueillir des dons. 

Des ventes de produits spéciaux devraient également être organisées, pour alimenter le fonds de secours créé pour cet arbre mais aussi pour aider à la reconstruction. Dans cette ville, le tsunami a causé la mort de 2 000 personnes, et 3 400 habitations ont été détruites.

Très prisée des Japonais, la baie, classée parmi les cent plus beaux paysages du Japon, attirait 200 000 visiteurs par an.

 

0 Commentaire

  • Avant de poster vos commentaires, merci de bien vouloir prendre en compte la charte des commentaires .
  • Il n'est plus possible de réagir sept jours après la publication de l'article.
  • Si un commentaire vous parait douteux (insultes, xenophobie, publicité ...) merci de nous le signaler en cliquant sur le lien "Alerter"

Vos réactions

Sur Facebook