Les cougars célèbres qui ont précédé Bridget Jones

jeudi 10 oct. 2013 | Marie Desgré

Bridget Jones est de retour. Mais sans Mark Darcy. Dans le troisième volume des aventures de l'Anglaise délurée et maladroite par Helen Fielding, Bridget Jones est à nouveau sur le marché et jette son dévolu sur un jeunot. Chez Citazine, on a le coeur sur la main. Alors on a voulu donner un coup de pouce à Bridget, avec quelques exemples de cougars célèbres à suivre. Ou pas.

Ca nous a fichu un sacré coup. Bridget Jones, héroïne de deux romans éponymes d'Helen Fielding dans les années 90 campée un peu plus tard au cinéma par Renée Zellweger, est de retour. Oui, mais voilà, dans Mad about the boy (littéralement "Folle de lui"), le troisième volet des aventures de notre gaffeuse anglaise préférée aujourd'hui en librairie, Mark Darcy n'est plus là : il est mort.

Une fois digérée la nouvelle, il faut bien trouver à notre Bridget, désormais mère et quinqua, de nouveaux bras pour se consoler. Et il semblerait qu'elle ait trouvé de la chair… très fraîche, en la personne de Roxster, un toy boy de 20 ans son cadet. Ca ne vous rappelle pas quelqu'un ? Nous, on a pensé à nos 5 cougars célèbres préférées. Réelles ou fictives, elles ont toutes quelque chose à apprendre à Bridget de leurs histoires avec un mec plus jeune.

Samantha Jones

"Baise moi mal une fois honte à toi, baise moi mal deux fois honte à moi".

Elle n'est pas seulement cougar mais aussi nymphomane. Samantha Jones, interprétée par Kim Cattrall, est la plus âgées du groupe de copines de la série Sex and the City. Extravertie et extravagante, adorablement narcissique, elle raconte à ses copines sa vie sexuelle en toute franchise, en long, en large et en travers, un cosmopolitan à la main dans les soirées branchées de Manhattan. Samantha s'essaie à toutes les expériences sexuelles et voit défiler les hommes en qui elle n'a pas vraiment confiance. Jusqu'à ce qu'elle rencontre Smith Jerrod, jeune apollon serveur puis acteur, qui l'accompagne dans son combat contre un cancer du sein. Et c'est un jeunot qui fera découvrir à Samantha que les hommes ne se limitent pas (seulement) à des objets sexuels mais peuvent aussi se montrer affectueux.

Demi Moore

Quinze ans les séparent, pourtant cela n'a pas empêché Demi Moore et Ashton Kutcher d'être l'un des couples les plus glamour de leur époque. Ils se sont rencontrés en 2003 lors d'un dîner et ne se sont plus quittés. Sur les tapis rouges, en une des magazines... Ils étaient beaux, et on y croyait. Demi était aussi amoureuse qu'une collégienne, à tel point que même sur Twitter, elle s'identifiait comme "Madame Kutcher" (@mrskutcher). Enfin ça, c'était jusqu'à ce qu'Ashton ne tombe dans d'autres bras... plus jeunes. Le mariage a pris fin au bout de 6 ans, et Demi a changé son pseudo Twitter.

Madame de Warens

Non, Bridget Jones n'est pas la première cougar de la littérature. Au 18e siècle, avant même que la cougar ne porte ce nom, Madame de Warens faisait déjà fantasmer (et pas seulement) ce coquin de Jean-Jacques Rousseau, qui raconta leurs aventures dans Les Confessions. Françoise-Louise assure l'éducation spirituelle et sentimentale de Jean-Jacques, et ne s'offusque pas qu'il l'appelle "maman". Ceux d'entre-nous qui ont étudié Rousseau au lycée se souviennent encore des premiers émois du jeune homme avec la baronne.

"Dès le premier jour, la familiarité la plus douce s'établit entre nous au même degré où elle a continué tout le reste de sa vie. « Petit » fut mon nom ; « Maman » fut le sien ; et toujours nous demeurâmes « Petit » et « Maman », même quand le nombre des années en eut presque effacé la différence entre nous. Je trouve que ces deux noms rendent à merveille l'idée de notre ton, la simplicité de nos manières, et surtout la relation de nos cœurs. Elle fut pour moi la plus tendre des mères, qui jamais ne chercha son plaisir, mais toujours mon bien ; et si les sens entrèrent dans mon attachement pour elle, ce n'était pas pour en changer la nature, mais pour le rendre seulement plus exquis, pour m'enivrer du charme d'avoir une maman jeune et jolie qu'il m'était délicieux de caresser : je dis caresser au pied de la lettre, car jamais elle n'imagina de m'épargner les baisers ni les plus tendres caresses maternelles, et jamais il n'entra dans mon cœur d'en abuser. On dira que nous avons pourtant eu à la fin des relations d'une autre espèce ; j'en conviens, mais il faut attendre, je ne puis tout dire à la fois".

(Extrait des Confessions de Jean-Jacques Rousseau)

Mrs Robinson

"Madame Robinson, vous tentez de me séduire, n'est ce pas?"

On ne saurait reprocher à Mrs Robinson (Anne Bancroft) d'avoir voulu déniaiser le très coincé Benjamin Braddock, tant on aimerait pouvoir revenir quelques décennies en arrière pour faire connaissance avec le jeune Dustin Hoffman du Lauréat de Mike Nichols (lui-même tiré d'un roman de Charles Webb). L'histoire finit mieux pour le jeune homme que pour Mrs Robinson, qui voit, comme Demi Moore, son jeune amour partir avec une fille plus jeune... la sienne.

0 Commentaire

  • Avant de poster vos commentaires, merci de bien vouloir prendre en compte la charte des commentaires .
  • Il n'est plus possible de réagir sept jours après la publication de l'article.
  • Si un commentaire vous parait douteux (insultes, xenophobie, publicité ...) merci de nous le signaler en cliquant sur le lien "Alerter"

Vos réactions

Sur Facebook

Articles du mois