Carceropolis, comprendre la prison

lundi 23 avr. 2012 | Dorothée Duchemin

Qui sont les détenus dans les prisons ? A quoi sert une peine ? A quoi ressemble le quotidien en prison ? Comment vivre la surpopulation ? La prison est-elle efficace ? Pour comprendre la prison, il exisite désormais une plateforme multimédia qui lui est entièrement dédiée, Carceropolis. 

Carceropolis, le logo

Depuis mardi 17 avril, une nouvelle plateforme multimédia est en ligne. Carceropolis, pour comprendre et voir la prison. L’équipe, composée d’une dizaine de bénévoles, n’est pas un groupe de militants, mais un groupe de citoyens qui s’interrogent sur la prison. Alors que le thème des prisons n’occupe le plus souvent l’espace public que pour s’interroger sur la récidive ou la répression, Carcéropolis pose d’autres questions. Quel est le sens de la peine ? Quelles sont les conditions de détention ? Que signifie-t-elle pour notre démocratie ? Et surtout à quoi sert la prison ? Isoler une personne qui s’est éloigné du droit chemin. Et ensuite ? Comment la réinsérer, la remettre dans le droit chemin et protéger la société ?

Un manque d'informations sur la prison

Julien Villalard raconte qu’il a eu un déclic lors des Rencontres photographiques d’Arles, en 2010. Une exposition s’appuyait sur le rapport du contrôleur général des lieux de privation de liberté. Elle mettait en relation des extraits du rapport et des photographies. « Là on constatait qu’il y avait trois détenus pour une seule place, qu’il y avait des rats dans la cuisine et des cafards dans la douche. Comme tout le monde je me pose des questions sur la prison, comment ça fonctionne, à quoi ça sert, est-ce que ça fonctionne bien. Est-ce un outil adapté pour punir les gens, protéger la société ? Est-ce un bon outil en terme de récidive ? »

Capture d'écran du site Carceropolis

Partant de ce manque d’informations, il a eu l’idée d’un site Internet qui permettrait au plus grand nombre de voir la réalité d’une prison. Avec le concours de nombreuses associations, l’équipe citoyenne de Carceropolis a réussi à mettre en place en an et demi ce site entièrement dédié à la prison.

Carceropolis donne à voir mais n’oriente pas la réflexion de l’internaute. A lui de se forger une opinion propre, basée sur des photographies, des témoignages, des documentaires. « On a regroupé sur une même plateforme des documents peu diffusés, difficilement trouvables, réalisés par des gens qui sont entrés dans les prisons. Ces documents sont mis en perspective avec les chiffres clés de la prison, les peines, la surpopulation, la récidive… Un autre module explique, concrètement, le quotidien. Comment fonctionne la douche, le parloir, la cabine téléphonique, la cantine ? » Des ressources multimédia riches pour permettre une approche rationnelle, contextuelle et pédagogique de la prison.

Capture d'écran du site Carceropolis

Nourrir une réflexion sur la prison

Photographes, auteurs, réalisateurs, leurs travaux sont regroupés sur Carceropolis. Jane Evelyn Atwood (travail photographique sur les femmes incarcérées), Samuel Bollendorff (Un jour de longue peine, reportage photographique au centre pénitentiare de Caen), Joseph Beauregard (auteur de web-documentaires et reportages sonores sur la prison)… tous ont accepté de les diffuser gratuitement.
Le site vise à en finir avec les fantasmes et les clichés, être capable de complexifier sa pensée pour échapper aux discours démagogiques, aux récupérations politiques. « Entre la prison quatre étoiles et l’école du crime, les clichés sont nombreux. Certains sont vrais, d’autres faux. »

Capture d'écran du site Carceropolis

Ces dernières années, le contrôleur général des lieux de privation de liberté pointe du doigt des conditions d’incarcérations inquiétantes, parfois indignes. Une surpopulation grandissante, conditions de vie de plus en plus précaires… Actuellement l’incarcération remplit-elle son rôle de réinsertion ? L’indignité dans laquelle vive les détenus permet-elle de les réintégrer ? « Le réflexe, surtout en période de crise, c’est ils ont fait des conneries, on ne va pas en plus leur payer Canal+. Mais il faut pousser les gens à s’interroger sur la globalité de la chaine de la justice en France. Concernant les vols, on atteint 40% de récidive. Est-ce que la prison telle qu’elle est actuellement est la solution ? »

Politiques carcérales, détenus mineurs, ateliers socioculturels, formations, sport, vie quotidienne, spiritualité… tant de thèmes déclinés par la plateforme carcéropolis. Un clic suffit pour avoir avoir accès aux témoignages, photos, vidéos.

Sortie trois jours avant le premier tour de la présidentielle, le calendrier n’est pas un hasard. Pourquoi la prison reste-t-elle un thème marginal ? En dit-elle trop sur la société qui l’organise ?

 

0 Commentaire

  • Avant de poster vos commentaires, merci de bien vouloir prendre en compte la charte des commentaires .
  • Il n'est plus possible de réagir sept jours après la publication de l'article.
  • Si un commentaire vous parait douteux (insultes, xenophobie, publicité ...) merci de nous le signaler en cliquant sur le lien "Alerter"

Vos réactions

Sur Facebook