Août à Paris : réussissez votre fiasco

vendredi 3 août 2012 | Alexis K

Il fait beau, c'est l'été, les gens sont détendus, la légèreté bat son plein, le pastis coule à flots... Sauf à Paris bien sûr, où vous êtes coincé pour le mois d'août. Vous avez cru malin de décaler vos vacances, vous êtes retenu par votre travail, ou bien vous n'avez justement pas de travail (donc pas d'argent pour partir, ah ah ah) : votre punition sera de passer les semaines qui viennent dans une ville désertée par vos amis, et infestée par les touristes. Mais pas de panique, on a pensé à vous. Quitte à passer votre mois d'août à la capitale, autant s'arranger pour le faire en beauté, c'est-à-dire de la pire façon qui soit. Voilà quelques tuyaux pour rater à coup sûr votre séjour forcé dans la ville la plus visitée du monde (ou presque – Londres nous dame une nouvelle fois le pion) et vous assurer l'avantage psychologique lors de la rentrée de septembre.  

Faites les touristes

Après tout, des hordes d’envahisseurs de tout poil viennent s’approprier les rues de Paris en août. Pourquoi ne pas en faire autant et investir votre propre ville ? Mais oui, joignez-vous donc aux dix-huit millions de visiteurs étrangers annuels. Transformez votre appartement en lieu de villégiature estival, imaginez que votre Vélib est un vélo de location, attrapez votre sac banane en cuir, chaussez votre plus belle casquette, enfoncez–vous une paire de tongs sur le crâne et vous êtes paré pour les missions les plus exotiques. La Tour Eiffel ? Le Louvre ? C’est possible bien sûr. Mais vous méritez mieux. Visez directement le Graal et prenez-vous un ticket pour un tour en bateau-mouche.

Sur la péniche | Photo DR

De là, mal assis sur votre banquette brûlante (ou trempée, en fonction des jours) vous verrez s’agiter en l’air des dizaines de mains de Parisiens, assis sur la berge, saluant joyeusement les groupes de touristes dont vous faites partie. Quel instant de convivialité et de joie vous préparez-vous là ! Et soyez attentifs : si vous avez de la chance, vous pourrez peut-être apercevoir parmi eux un majeur levé en votre honneur ou distinguer quelques insultes à votre endroit, surnageant au-dessus du bruit du moteur. Ah, Paris au mois d’août, c’est d’abord pour ses Parisiens qu’on l’aime.

Rentabilisez chaque mètre au soleil

Du reste, cette petite excursion vous a donné des idées. Le pique-nique au bord de la Seine ! Quelle brillante perspective. Attention néanmoins à ne pas vous laisser aller à une organisation d’amateurs. Si vous voulez avoir la garantie de bien rater cette figure imposée de l’été parisien, il vous faut impérativement suivre nos deux conseils clefs. D’abord, soyez attentifs à la météo : surtout privilégiez les jours avec le plus grand soleil, d’autant plus s’il a plu les deux semaines qui ont précédé. De cette façon vous êtes sûrs de vous retrouver en concurrence frontale avec une armée de gens comme vous (eh oui, des gens comme vous qui ont tous eu la même idée de génie) avec qui vous devrez lutter pour le moindre décimètre carré de goudron vacant. Corolaire de ce point, veillez à convier la moitié de votre répertoire au moins (ou tout votre répertoire si vous avez très peu d’amis – on vous laisse juge) à ce petit événement impromptu.

Un pique-nique, dans le calme | Photo DR

Ne négligez pas ceux d’entre eux connus pour ne se déplacer qu’en grappes. Ainsi, vous vous assurez une soirée de pure organisation logistique à essayer de concilier les contraintes pratiques de chacun et réunir tout le monde en un même point (et à la même heure, sinon, c’est trop facile). Ce qui, compte tenu de l’espace disponible est de toute façon impossible. S’il vous reste forfait ou batterie sur votre téléphone passé minuit, c’est que vous n’avez sans doute pas bien suivi nos conseils. S’il vous reste des amis, c’est d’ailleurs également mauvais signe.

Misez sur les blockbusters

Vous ne vous sentez pas l’âme d’un gentil organisateur et préférez capitaliser sur des activités plus solitaires ? Nulle crainte, l’échec reste à portée de carte de crédit. Faites-vous une bonne vieille toile. Après tout, Paris ne manque pas de cinémas et ce n’est pas parce qu’on est en plein mois d’août qu’on n’a pas le droit de s’enfermer dans une salle obscure avec trois cents personnes inconnues qui transpirent à vos côtés. Là encore, un petit coup d’œil à la météo ne fait pas de mal. Même conseil que plus haut : privilégiez les moments bien ensoleillés. Il n’y a pas de plus grand plaisir que celui d’avoir passé la seule éclaircie de la semaine au cinéma. Surtout s’il se met à pleuvoir quand vous sortez. Par ailleurs, bien que la perspective soit de plus en plus hasardeuse, on trouve encore quelques chanceux qui ont le flair pour tomber sur les petits cinémas de quartier où la climatisation saute immanquablement lors de la plus chaude journée du mois d’août, en l’occurrence celle que vous choisissez pour aller regarder votre film.

Saxy Dance 4, le hit de l'été | Photo DR

Mais c’est par le choix du film, que vous optimiserez vos chances de fiasco. C’est l’été que diable, les grosses machines hollywoodiennes vous tendent les toiles. Difficile de vous tromper si vous êtes méthodique. Notre conseil : privilégier les nouveaux volets des franchises à succès, ou mieux encore les remakes de films de moins de dix ans. Spiderman est bien sûr votre ami. Batman aussi malheureusement, surtout si vous vous faites une rétrospective avec The Dark Knight la veille de votre projection. Amère déconvenue assurée. Version française conseillée si vous pouvez. En toute logique, vous aurez envie de vous remonter le moral avec Sexy Dance 4 en sortant du film.

Notez que si vous avez l’esprit particulièrement aventureux, vous pouvez concilier l’organisation du pique-nique au soleil avec la projection d’un film. En août tout est possible, et Paris vous donne les moyens de varier vos déceptions : le festival de cinéma en plein air de la Villette, c’est du caviar pour une mission comme la nôtre. Combinez tous les conseils précédents, et ajoutez-y le choix du film comme garantie de discorde.

À la Villette, on profite | FlickR_CC_Hannanik

Vous serez à l’initiative de la soirée : c’est donc à vous que reviendra la douce responsabilité de choisir entre vos amis partagés entre le film d’auteur des années soixante et le film d’action des années deux-mille… pour finir bien sûr par opter pour une mauvaise comédie romantique des années quatre-vingt-dix. Et avec le début de nuit à la belle étoile comme cerise sur le gâteau (vous vous laissez surprendre tous les ans, mais oui, les nuits sont fraîches à Paris, et vous auriez dû la prendre cette fameuse laine que vous avez hésitée à mettre dans votre sac), vous obtiendrez sans conteste l’une des soirées les mieux ratées de votre mois d’août.

Restez chez vous

Vous avez suivi ces premiers conseils, mais vous n’être pas encore convaincus que vous auriez dû vous échapper de la capitale en ce terrible mois d’août. Doutez, doutez, c’est toujours permis. Mais si vous êtes réfractaire à ce point à nos techniques de sabotage, vous devez être d’un optimisme assez redoutable et probablement incurable. À moins que ce soit la ville elle-même qui exerce sur vous un inexplicable pouvoir d’attraction. Fichtre !

Bon appétit avec les pizzas | Photo DR

On vous conseille en ce cas de cesser tout contact avec l’extérieur, de vous enfermer chez vous, de débrancher votre téléphone (de toute façon, soyons honnêtes, qui vous appelle en août, à part ce gros lourdingue qui veut organiser un pique-nique sur le canal St Martin ou aller voir un film en plein air ?), d’enchaîner les rediffusions de la finale des Masters de Questions pour un Champion et de commander des pizzas à domicile en guise de repas quotidien. Un peu comme ce que vous faites en en hiver en somme.
 

0 Commentaire

  • Avant de poster vos commentaires, merci de bien vouloir prendre en compte la charte des commentaires .
  • Il n'est plus possible de réagir sept jours après la publication de l'article.
  • Si un commentaire vous parait douteux (insultes, xenophobie, publicité ...) merci de nous le signaler en cliquant sur le lien "Alerter"

Vos réactions

Sur Facebook