Y'a plus (du tout) de saison

mardi 29 nov. 2011 | JP
Les treize années les plus chaudes qu'a connues la planète se situent entre 1997 et 2011. Et ça n'est pas terminé.

Notre belle planète a environ 4 560 milliards d'années. En gros. On estime que l'âge de l'humanité est de 10 000 ans. Et dans ces 10 000 petites années, les treize années les plus chaudes qu'a connues notre bonne vieille planète - dont nous ne sommes que des locataires parmi tant d'autres - se situent entre 1997 et aujourd'hui.
Oui hein, quand même. En tout cas, c'est ce qu'indique aujourd'hui l'Organisation météorologique mondiale (OMM) en marge des négociations climatiques sur le changement climatique à Durban, en Afrique du Sud.

L'année 2011 ne détrônera pas la royale année 2010 mais s'installe tout de même au 10e rang, grossissant d'environ 0,46°C la moyenne annuelle de 14,00°C. Entre 2001 et 2010, 95 % des pays observés ont connu leur décennie la plus chaude, dépassant pour 40 % d'entre eux leur record de chaleur. « Notre science est fiable et démontre sans ambiguïté que le climat mondial se réchauffe », a affirmé le secrétaire général adjoint de l'OMM, Jeremiah Lengoasa.

Selon le Giec, qui allait dans le même sens voici quelques jours, la vraie "nouveauté" n'est pas tant dans le record de chaleur pour l'année écoulée, mais bien dans le fait qu'un phénomène météorologique tel que La Nina n'ait pas fait baisser la température annuelle et se renouvelle, de manière de plus en plus marquée.
Voilà voilà... Et pendant ce temps-là, les Shadocks pompaient... Et Nicolas Sarkozy tapait du point : « l'environnement, ça commence à bien faire ».

0 Commentaire

  • Avant de poster vos commentaires, merci de bien vouloir prendre en compte la charte des commentaires .
  • Il n'est plus possible de réagir sept jours après la publication de l'article.
  • Si un commentaire vous parait douteux (insultes, xenophobie, publicité ...) merci de nous le signaler en cliquant sur le lien "Alerter"

Vos réactions

Sur Facebook