SOPA, une Hadopi mondiale ?

jeudi 22 déc. 2011 | JP
Chacun sa croix ! Aux Etats-Unis, l'équivalent de notre Hadopi s'appelle SOPA, pour « Stop Online Piracy Act ». En passe d'être voté, le texte provoque d'ores et déjà une levée de boucliers.

Il faut croire que les Etats-Unis sont plus forts que nous pour ce qui est de défendre l'Internet et ses droits, ou alors ils sont simplement meilleurs en musique. Quoi qu'il en soit, le milieu du web et celui du son se sont réunis pour dénoncer le projet de loi SOPA, la loi anti-piratage américaine. Le résultat ? Cette vidéo : 

 

… ainsi qu'une autre, plus explicative, ici :  

Pour les non-bilingues, en résumé, elle parle censure, pouvoir, industrie, web 2.0, argent et surveillance avec, en gros, les mêmes arguments que notre Hadopi nationale. Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'à côté, l'Hadopi est plutôt libertaire. Parce que SOPA prévoit une condamnation à 5 ans de prison si l'on chante Lady Gaga sur une vidéo Youtube ; Youtube qui, de son côté, sera banni de tout référencement. La solution pour les sites (et les Etats) : censurer son contenu a priori. Une solution qui existe déjà dans la grande démocratie qu'est la Chine.
La seule chose positive qu'on y apprend, c'est que SOPA a un point commun de taille avec Hadopi : il est déjà dépassé et ne sert à rien...

0 Commentaire

  • Avant de poster vos commentaires, merci de bien vouloir prendre en compte la charte des commentaires .
  • Il n'est plus possible de réagir sept jours après la publication de l'article.
  • Si un commentaire vous parait douteux (insultes, xenophobie, publicité ...) merci de nous le signaler en cliquant sur le lien "Alerter"

Vos réactions

Sur Facebook

Articles du mois