La maison la plus fine du monde est polonaise

lundi 22 oct. 2012 | NR
Imaginée par l’artiste Etgar Keret, une étonnante construction vient d’ouvrir ses portes vendredi à Varsovie. La superficie de cet espace dédié aux artistes : 14 m2 sur trois étages.

Il explique que c’est comme « un retour virtuel à la maison », un « pont entre le passé et le présent de (sa) famille ». Installé en Israël mais fils de juifs polonais, le cinéaste et écrivain Etgar Keret a inauguré une création originale à plus d’un titre, vendredi dans la capitale polonaise.

La spécificité de ce projet : il s’agit de la maison la plus fine du monde, dont Etgar Keret est le premier résident. D’une superficie de 14m2 sur trois étages (dont deux habitables ), cette habitation abrite néanmoins un salon, une cuisine, une chambre et une salle d’eau.

Imaginée par l’architecte Jakub Szczesny, la maison est perçue par son créateur comme le moyen de « glisser une vie » entre ses murs. Installée entre deux immeubles, l’étroite construction se trouve à proximité de l’endroit où une passerelle étroite reliait les parties nord et sud du ghetto.

Ce projet est donc aussi une façon de construire l’avenir dans un lieu au passé plus que sombre. En 1940, dans le ghetto de Varsovie, près d'un demi-million de juifs furent enfermés dans un espace d’à peine 3 km2. La propre mère de Keret a vécu là-bas. Et y a survécu.

La maison la plus fine du monde. | Photo DR 

« J'ai cherché quelqu'un qui puisse y fonctionner, un artiste, de préférence un écrivain, un ermite (...) C'est alors que j'ai connu Etgar Keret et il a réagi à ce projet enthousiaste », a raconté Szczesny à l’AFP

« Je craignais de me retrouver dans un endroit sombre et sordide mais c'est plein de lumière », a souligné l’intéressé. Ce dernier devrait y séjourner quelque temps, avant que d’autres artistes ne viennent à leur tour y y poser leurs valises. Pas trop larges. 

0 Commentaire

  • Avant de poster vos commentaires, merci de bien vouloir prendre en compte la charte des commentaires .
  • Il n'est plus possible de réagir sept jours après la publication de l'article.
  • Si un commentaire vous parait douteux (insultes, xenophobie, publicité ...) merci de nous le signaler en cliquant sur le lien "Alerter"

Vos réactions

Sur Facebook