Héros en série : MacGyver

mardi 5 nov. 2013 | Marie Desgré

Les gamins ayant grandi dans les années 80 se souviennent encore avec nostalgie de ces moments où ils rêvaient de sauver le monde avec un cure-dent et un chewing-gum, tel le héros de leur série américaine et manichéenne. Durant 7 saisons à partir de 1985, MacGyver a parcouru la planète en sa qualité d'agent secret au service de la mystérieuse fondation Phoenix, pour régler leur compte aux méchants et venir en aide à la veuve, l'orphelin et l'environnement, armé de son seul courage (et de son couteau suisse). Avec un tel profil, on pensait bien qu'au XXIe siècle, on retrouverait l'homme au sommet du monde. Que sont devenus MacGyver et ses compères ?

Peter Thornton, l'ami fidèle

Dana Elcar, alias Peter Thornton à l'écran, est le seul acteur récurrent dans la série (mis à part MacGyver), où il était le collègue bienveillant, toujours là pour sauver son ami du pétrin (car le couteau suisse ne suffit pas toujours). S'il a participé à une trentaine de films, c'est surtout à la télé qu'on a remarqué Dana Elcar, passé notamment par Columbo, Les têtes brûlées et plus récemment, Urgences et New York police judiciaire. Mais c'est son rôle de Peter Thornton qui fut le plus marquant. D'ailleurs, le rôle a été adapté à la vie de Dana, puisque lorsque l'acteur a commencé à perdre la vue, cela a été intégré à la série. Dana Elcar est mort en 2005, à l'âge de 77 ans.

 

Jack Dalton, le loser sympa

Pilote d'avion, homme d'affaires, chauffeur de taxi… Jack, ami de Mac depuis le lycée, sait tout faire, mais il est toujours dans les mauvais coups. Ses plans pour gagner de l'argent facilement sont souvent foireux et rattrapés par son pote… à qui il sait rendre la pareille. Depuis son passage dans MacGyver, l'acteur Bruce McGill est bien apparu régulièrement, et encore récemment, dans plusieurs séries (New York unité spéciale) et films (Fair Game, Lincoln). Mais aucun rôle phare… Dommage. Avec sa moustache et son look de hipster dans MacGyver, on lui donnerait une série rien qu'à lui, les yeux fermés. 

 

Penny Parker, la nunuche

Avouons-le, l'un des points faibles de la série est son côté machiste. Très peu de personnages féminins récurrents, les femmes ne sont souvent que de passage ! La plus fidèle est peut-être Penny Parker, jeune fille maladroite et nunuche rêvant de devenir chanteuse. On ne sait pas si Penny Parker a atteint son objectif, en tout cas son interprête, Teri Hatcher, est sûrement celle à avoir le mieux réussi, parmi le casting de MacGyver. Elle a enchaîné les petits rôles dans des séries désormais cultes (Seinfeld, les Contes de la crypte, La croisière s'amuse…), mais surtout décroché des rôles principaux dans des séries comme Lois et Clark et, bien sûr, l'excellent Desperate Housewives dans les années 2000, non sans avoir entre temps interprété une James bond girl dans Demain ne meurt jamais.

 

Murdoc, le méchant qui ne meurt jamais

L'un de nos personnages préférés, puisque c'est lui le méchant ! Aschton Murdoc, c'était Halloween tous les jours avant que la fête costumée ne soit à la mode en France. Roi du déguisement, cet ennemi de MacGyver est un diabolique assassin, qui échappe toujours à sa propre mort. Son interprète, Michael Des Barres, a également eu de multiples vies, souvent dans des rôles de méchants comme dans Pink Cadillac face à Clint Eastwood.

Non content de jouer les méchants, Michael s'est aussi essayé à la chanson, en solo (on vous laisse juger dans ce clip à la chemise ouverte façon BHL, avec en guest une jeune Melanie Griffith), et même en groupe. Il a participé à la première tournée de Power Station, dans les années 80, remplaçant un certain… Robert Palmer, parti enregistrer son album solo.

 

Angus McGyver, le super-héros au couteau suisse

Trente ans après le rôle qui lui colle pour toujours à la peau, Richard Dean Anderson a désormais abandonné sa coupe mulet. Après avoir sauvé la veuve et l'orphelin et ramené un peu de quiétude sur terre dans MacGyver, il est carrément parti sauver l'univers, dans les différentes séries Stargate. Malgré des petits rôles par-ci, par-là, ce sont pour ces deux séries qu'on se souvient de lui. Vieux serpent de mer, la rumeur d'un MacGyver adapté au cinéma refait régulièrement surface. Mais le projet pourrait bien ne jamais voir le jour. L'an dernier, sur le plateau de Jean-Marc Morandini, Richard Dean Anderson déclarait lui-même qu'il était désormais "trop vieux et trop gros" pour le film. A 63 ans, il semblerait que Richard soit décidé à mettre son couteau suisse à la retraite. Son truc désormais, ce sont plutôt les océans. Récemment en visite à Paris, il a d'ailleurs reçu une récompense pour son engagement en faveur de cette cause.

0 Commentaire

  • Avant de poster vos commentaires, merci de bien vouloir prendre en compte la charte des commentaires .
  • Il n'est plus possible de réagir sept jours après la publication de l'article.
  • Si un commentaire vous parait douteux (insultes, xenophobie, publicité ...) merci de nous le signaler en cliquant sur le lien "Alerter"

Vos réactions

Sur Facebook

Articles du mois