Comment survivre sans football ?

vendredi 13 juill. 2012 | Vincent Le Doeuff

De la finale de l’Euro 2012 à la reprise du championnat de L1, pas moins de six semaines vont se dérouler. Pour les habitués des deux matchs par semaine, quelles sont les solutions pour combler votre manque de ballon rond (bande de drogués dégénérés) ? 

Regarder les compétitions dont tout le monde se fiche

Tout d’abord, vous avez les Jeux Olympiques. Petit rappel du règlement, chez les garçons, le tournoi est réservé aux équipes nationales espoirs (- de 23 ans) mais dans chaque équipe 3 joueurs de plus de 23 ans peuvent participer (exemple Ryan Giggs 38 ans, pour l’équipe de Grande-Bretagne).
Je vous vois déjà saliver devant Biélorussie/Nouvelle-Zélande et Sénégal/Emirats Arabes Unis, bande de petits coquins ! Bon c’est vrai, il y aura très peu de stars du ballon rond, pas de Messi, Ronaldo, Pirlo ou autre Iniesta (en 1984, la France a remporté l’or avec des joueurs à la postérité époustouflante comme Michel Bensoussan, Philippe Jeannol et Jean-Louis Zanon…) Mais bon on aura quasiment l’équipe du Brésil qui se présentera au mondial 2014, les terribles pousses espagnoles seront là et on guettera la Grande-Bretagne menée par l’éternel Ryan Giggs.

Par contre chez les filles, on aura les meilleures équipes féminines. Elles nous tiennent en haleine aux JO depuis Atlanta, en 1996. Parce que comme on dirait à Stade 2, le foot féminin « c’est sympa et vraiment rafraîchissant, on est loin du fric/foot, on retrouve le football originel tout ça ». Et si Lionel Chamoulaud le dit, c’est que ça doit être vrai. Mais à priori ça doit être vraiment trop rafraîchissant en fait, parce que bon, c’est bien rigolo tout ça, mais, restons sérieux : on préfèrera toujours nous faire profiter d’un reportage de 6 minutes sur l’éventuel transfert de la star qui finalement ne viendra pas au PSG que de montrer la moindre image d’un match féminin.

The Albert, ballon officiel des JO | Photo DR

Et puis il y aussi le Trophée des Champions, évènement incroyable, qui oppose le champion de France au détenteur de la coupe de France et que tout le monde attend dans une intense frénésie. En plus, cette année, la compétition se déroulera dans le New Jersey, yeah ! Les joueurs pourront parader avec leurs nouveaux maillots, leurs nouveaux tatouages, tout ça, tout ça ! Je peux vous affirmer que le microcosme du football français n’en peut plus de savoir qui va l’emporter entre Lyon, et Montpellier ! Déjà l’an passé on était sur les nerfs quand Marseille a remporté ce fabuleux titre ! Euh non je crois que c’est Lyon ou alors Bordeaux… attendez voir c’est peut être le PSG, rohh je ne sais plus bien…. Ah la la quel match mémorable ça va être mes aïeux ! C’est le 28 juillet, au Red Bull Arena à Harrison, New Jersey. Ne le ratez pas !

Le Trophée des Champions se tiendra à Harrison, New Jersey. Qui a parlé de New York ? | DR

Pour finir on aura les premiers tours de la Ligue des Champions. Quels clubs vont se hisser aux barrages de la plus grosse compétition européenne des clubs ? La fière équipe du Skënderbeu Korcë ? Les gaillards du Sheriff Tiraspol ? Les Irlandais de Shamrock Rovers ? Mais surtout le chauffeur du bus arrivera t-il à mener son équipe à temps pour le match sachant qu’il s’est fait piqué son GPS dimanche dernier ?
Ben ouais les gars, le foot c’est du suspens de tous les jours. Au deuxième tour de qualif' le 17 juillet, on vous conseille Neftçi (Azerbaïdjan) vs Zestafoni (Géorgie). Deux valeurs sûres !

Les couleurs du club de Naftçi | DR

Scruter le Mercato

Par contre ce qui est bien, c’est que pendant cette pause, il y a le Mercato ! Ah le mercato, le repère du vrai geek du football. C’est là que le supporter dépasse son appétit tactique pour s’attaquer à la partie "gestion de clubs". On piste les nouvelles recrues dans son club préféré avec ce réflexe qu’on ne retrouve que devant un étalage de bouteilles de vin « ouah dis donc, 30 millions d’euros, il doit pas être trop dégueulasse ! ».

Le terrain est vide, mais le mercato fait la transistion.

Le vrai geek doit être à l’affût de tout ! Du moindre transfert du championnat turc aux annonces claironnantes des anciennes stars choisissant le championnat chinois pour son challenge sportif ! Quand on lui annonce qu’une perle du championnat mexicain est attendu dans un club terriblement sexy, genre je ne sais pas Valenciennes au hasard, et ben paf le vrai geek sait que le dénommé Hernan Marquez a planté 25 buts en deux ans et qu’il mesure 1 m75.
Parce que toute la nuit, il aura traîné ses guêtres sur footmercato.net et mercatolive.fr et topmercato.com et mercato365.com et les-transferts.com

Et c’est là que vous épatez vos collègues à la machine à café. Ils seront tellement époustouflés qu’ils n’oseront plus manger de paëlla avec vous le midi et qu’ils vous confisqueront votre agrafeuse parce que vous montrez quand même des symptômes sévères de dépression nerveuse.
Donc, le mercato, c’est bien pour se la péter un peu, mais pas trop. Il faut savoir raison garder.

S’abreuver d’émissions en ligne

Il faut savoir que l’homme moderne ne va plus au bistro après le boulot mais l’homme moderne est malin et a trouvé une parade : les blogs des chroniqueurs de RMC et d’ailleurs.
Et là il peut retrouver les commentaires dont son papa profitait au bar le Penalty (mais le canon et les cahouètes en moins) ! Et que "les Bleus c’est trop des nuls, et que c’est à l’image de notre société" tout ça !

Bar le Penalty à Vimoutiers, communauté de commune du pays du camembert | Photo DR

Par contre je m’insurge, j’entends ici et là que les commentaires de Pierre Ménès sont dignes d’un pilier de comptoir. N’importe quoi, Pierre Ménès c’est plutôt le barman qui nettoie ses verres avec un chiffon rayé de rouge et blanc et qui tranche le débat avec le bon sens qu’on lui connaît. Ce n’est pas forcément plus intelligent mais c’est lui qui est derrière la tireuse à bière. L’autorité naturelle les gars.

Donc allez-y c’est porte ouverte, vous pourrez trouver facilement du commentaire assassin des briscards Larqué et Courbis, des pastiches irrésistibles de Julien Cazarre aux retransmissions de matchs de légende pour les nostalgiques.
Ce n’est pas parce qu’il n’y a plus de matchs de foot qu’on va commencer à faire des choses constructives, non mais oh.

Voilà donc mes petits conseils pour passer ce douloureux mois de Juillet. Keep Straight.
 

0 Commentaire

  • Avant de poster vos commentaires, merci de bien vouloir prendre en compte la charte des commentaires .
  • Il n'est plus possible de réagir sept jours après la publication de l'article.
  • Si un commentaire vous parait douteux (insultes, xenophobie, publicité ...) merci de nous le signaler en cliquant sur le lien "Alerter"

Vos réactions

Sur Facebook