Bertrand Belin, le live

jeudi 28 nov. 2013 | Vincent Le Doeuff et Luc Taramini

Bertrand Belin est un chat qui surgit de nulle part et qui disparaît aussi vite. Nous avons réussi à "l'attraper "quelques minutes pour une session acoustique alors qu'il est sur les routes pour promouvoir son excellent dernier album, "Parcs".

Faut-il encore présenter Bertrand Belin, dandy de velours cultivant l'art de l'esquive et de la distance ?  Sa musique est comme lui, insaisissable, elliptique, douce et décalée. Nous avions rendez-vous à la Clef, belle salle de spectacle à Saint-Germain en Laye active comme une ruche. Bertrand s'est acquitté de cette session avec nonchalance, disparaissant aussi vite qu'il est apparu. La tête ailleurs, la voix grave et profonde. Juste le temps de nous offrir une version acoustique de "Peggy" parfaite chanson haïku tiré de son quatrième album, "Parcs", sorti en mai dernier. 

 

0 Commentaire

  • Avant de poster vos commentaires, merci de bien vouloir prendre en compte la charte des commentaires .
  • Il n'est plus possible de réagir sept jours après la publication de l'article.
  • Si un commentaire vous parait douteux (insultes, xenophobie, publicité ...) merci de nous le signaler en cliquant sur le lien "Alerter"

Vos réactions

Sur Facebook

Dans la rubrique

Articles du mois