Le refuge des sans atelier fixe

vendredi 22 oct. 2010 | Dorothée Duchemin et Anthony Renaud

Ici près de 700 artistes, amateurs comme professionnels, viennent peindre, danser, répéter, dans un même espace. Sans cloisons. Un lieu de création sans sélection qui permet à chacun de s'exprimer.

L'Atelier en Commun, une friche industrielle d’EDF, située au 100, rue de Charenton, dans le XIIème arrondissement de Paris. Ce projet inédit est né de l’alliance entre deux hommes, Frédéric de Beauvoir, directeur du "100", établissement culturel solidaire, et Pierre Manguin, plasticien et responsable de cet atelier si particulier. De quoi s’agit-il ? Ici, des artistes, amateurs ou professionnels, doués ou maladroits, viennent pratiquer leur activité artistique, tous ensemble dans le même espace. Aucun critère de sélection, aucun dossier à remplir ni papier à fournir, sinon la feuille d’impôt afin d’évaluer le coût de l’inscription du nouveau venu. Les prix varient en fonction du niveau de revenu. Pour 50 euros par mois, les moins nantis peuvent venir travailler chaque jour de la semaine dans cet atelier d’un nouveau genre.

Alors projet expérimental, la ville de Paris avait accepté de confier, pendant cinq ans, le vaste bâtiment de 1500m² à Pierre Manguin et Frédéric de Beauvoir. L’année prochaine déjà, l’heure du bilan sonnera. Il est à parier que l’essai sera confirmé. L’Atelier en Commun est en effet un succès dont il est d’ailleurs victime. Au départ ouvert à tous, il faut maintenant pointer sur une liste d’attente pour espérer jouir de ce gigantesque atelier d’artistes. La demande est très forte et on ne peut pas repousser les murs. Ce sont près de 700 artistes, plasticiens, comédiens ou encore danseurs qui viennent régulièrement pour répéter, créer, pratiquer.

Citazine a visité cet endroit inédit à Paris et inexistant dans le reste de la France, voire en Europe. Forts de cette première victoire, Pierre Manguin et les membres de l'association "Atelier en Commun Concept" espèrent développer cette forme d'atelier collectif.

 

2 Commentaires

  • Avant de poster vos commentaires, merci de bien vouloir prendre en compte la charte des commentaires .
  • Il n'est plus possible de réagir sept jours après la publication de l'article.
  • Si un commentaire vous parait douteux (insultes, xenophobie, publicité ...) merci de nous le signaler en cliquant sur le lien "Alerter"

Vos réactions

Sur Citazine

à Fabuleux

Les comédiens étaient malheureusement en pleine répétition lors de notre reportage. Nous ne pouvions troubler leur profonde concentration.
Merci pour ton enthousiasme Fabuleux !!

 

Merveilleux

C'est un très beau projet, nul doute que les heureux résidents vont faire des jaloux. C'est tellement sain, simple et porteur qu'on se demande vraiment pourquoi il n'y a pas un lieu comme ça dans toutes les grandes villes. Vite ! D'autres projets de ce type ! Bon choix de la mairie de Paris, et bravo à MM Manguin et de Beauvoir pour leur vision ouverte, transversale et généreuse... et bravo à Cit@zine pour la transmission de ce message rafraîchissant dans un univers de l'art trop souvent en vase clos.

Ps: Mais où donc se sont cachés les danseurs et les comédiens ??

 

Sur Facebook