Il transforme Zelda en jeu féministe pour sa fille

vendredi 16 nov. 2012 | NR
Un papa gamer vient de créer un correctif pour The Legend of Zelda : The Wind Walker. Dans cette version du jeu, l’héroïne est une femme et toutes les références à un sexe ont été inversées.

Mike Hoye est-il le papa de l'année ? En tout cas de la semaine, ça se pourrait bien. Passionné de jeux vidéo, il vient de "corriger" The Legend of Zelda : The Wind Walker pour que Maya, sa petite fille de trois ans s’approprie plus facilement le mythique jeu de Nintendo.

The Legend of Zelda, pour ceux qui ne le sauraient pas, c’est une série de jeux d’action-aventure créée en 1986 et qui, depuis, passionne des générations de joueurs de salon. C’est aussi et surtout l’histoire de Link, un jeune garçon armé d’une épée et d’un bouclier et qui doit sauver Zelda, la princesse du royaume d’Hyrule.

Link sauve Zelda. Et si on inversait ?  

Depuis plus de 25 ans, Link a toujours été un garçon. Jusqu’à ce que Hoye, entrepreneur spécialisé dans l’informatique, crée un patch, une "correction", qui fait de Link une jeune femme et de Zelda un prince à sauver.

« Je ne voulais pas que ma fille grandisse en pensant que les filles ne peuvent pas être des héroïnes et sauver leurs petits frères », a expliqué le papa militant sur son blog. Ce dernier confie qu’il ne lui a fallu que quelques jours disséminés sur plusieurs semaines pour donner un caractère plus féministe aux aventures de Link.

Est-ce pour lui une façon de participer à l'actuelle remise en cause, par des gameuses de tout poil, du caractère très masculin de l’univers du jeu vidéo ? « Je fais ça pour montrer plus tard à Maya, quand elle sera en âge de comprendre, que la culture du logiciel n’est pas gravée dans le marbre. Pas plus que le logiciel ne l’est lui-même », précise Mike Hoye dans une interview publiée mercredi sur le Daily Dot. Une idée dans l'air du temps, que le papa ingénieux compte exploiter pour d’autres jeux vidéos un poil trop macho. 

Mike Hoye aurait cependant plus de classe s'il concevait lui-même un jeu vidéo pour sa petite Maya plutôt que de tripatouiller dans ceux des autres...

0 Commentaire

  • Avant de poster vos commentaires, merci de bien vouloir prendre en compte la charte des commentaires .
  • Il n'est plus possible de réagir sept jours après la publication de l'article.
  • Si un commentaire vous parait douteux (insultes, xenophobie, publicité ...) merci de nous le signaler en cliquant sur le lien "Alerter"

Vos réactions

Sur Facebook

Sur Twitter

Articles du mois