Votre voisin de tram à poil, étonnant ou pas ?

jeudi 2 mai 2013 | GB
Une artiste suisse a fait défiler une mannequin nue dans un tram, pour réveiller les consciences et bousculer le “métro, boulot, dodo”. Encore endormis ou peut-être trop habitués à leur trajet routinier, peu de gens se sont inquiétés de sa présence...

Imaginez. Vous venez de vous lever, êtes passés sous une douche, avez avalé un café et un croissant avant de filer, comme tous les matins, prendre le tram à petites foulées au bout de la rue. Alors que ce dernier arrive et que vous grimpez énergiquement à bord, une jeune femme vous emboîte le pas, oblitère son ticket, déambule dans le tram, prend ses correspondances. Normal. A ceci près qu’elle est intégralement nue. Qu’elle serait votre réaction ?

Extrait de la vidéo de Milo Moiré.

Voilà ce qui est arrivé un matin à des habitants de Düsseldorf, en Allemagne. La responsable, c’est elle : Milo Moiré, une artiste suisse, qui a décidé de faire défiler une mannequin nue dans un tram de la ville allemande. Et de filmer la réaction des usagers des transports en commun. Bienvenue dans “the script system”

A la place des vêtements, le corps du mannequin portait des inscriptions au marqueur noir qui rappelaient la place des vêtements : “T-shirt” sur le ventre, “soutien-gorge” sur la poitrine, “veste” sur les bras ou encore “culotte” sur les fesses. Seule accessoire autorisé : un large sac à main.

Vous avez dit exhibitionnisme ? Il y a un peu de celà. Mais surtout la volonté de l’artiste de provoquer un “choc” matinal aux habitués des transports en commun. Sur son site web elle constate en effet que “nos gestes du matin - se lever, acheter son billet, prendre les transports en commun - se font souvent automatiquement. Nous suivons un script bien précis que nous avons intériorisé préalablement”. 

Sauf que, et elle le reconnaît elle-même sur son site, où elle a publié la vidéo : les réactions ont été plutôt contenues. Quelques regards gênés, quelques têtes qui se tournent, des corps qui frôlent la mannequin en mode “je t’ai pas calculé, t’as vu”. Pas un petit bout d’esclandre, pas un scandale. Rien de cela n’apparait dans la vidéo. Encore endormis ou anesthésiés par la routine quotidienne du trajet, les réactions autour d’elle n’ont pas fusés. Un appel à fracasser la routine “métro, boulot, dodo” ? 

0 Commentaire

  • Avant de poster vos commentaires, merci de bien vouloir prendre en compte la charte des commentaires .
  • Il n'est plus possible de réagir sept jours après la publication de l'article.
  • Si un commentaire vous parait douteux (insultes, xenophobie, publicité ...) merci de nous le signaler en cliquant sur le lien "Alerter"

Vos réactions

Sur Facebook

Articles du mois