Une cigarette électronique explose au visage d’un homme

vendredi 17 févr. 2012 | DD
Une e-cigarette a explosé au visage d’un homme qui tentait d’arrêter de fumer. Peut-être une mauvaise idée.

Arrêter de fumer, c’est bon pour la santé. Mais dans certaines circonstances, ça peut aussi vous péter au nez ! Un Américain de 57 ans voulait en finir avec son addiction au tabac. Décidé à arrêter, il a opté pour la cigarette électronique pour venir à bout de sa dépendance. Et ça lui a pété au nez. Au sens strict du terme. L’ancien tabagique, tout juste repenti, a vu sa cigarette électronique lui exploser littéralement au visage.

Dents arrachées, brûlures dans la bouche, morceau de langue en moins. Le drame s’est produit chez lui, à Niceville, Floride. Au sol, la batterie de la fausse cigarette a été retrouvée fondue par les pompiers. D’après eux, elle serait sortie de son compartiment et aurait explosé tandis que l’homme s’accordait une bouffée.

Commercialisées en 2007, ces e-cigarettes sont-elles vraiment le produit miracle longtemps vanté ? Le 6 février, des doutes sérieux étaient émis dans un article publié sur le site laparisienne.com : «  En mai dernier, l’Afssaps (Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé) a décidé d’interdire la vente des cigarettes électroniques en pharmacie et a émis un avis plus que défavorable contre elles. Même son de cloche de la part de l’association américaine Cancer Society (ACS), qui s’est exprimée dans la même période : ”Ce sont des produits non contrôlés et dont on ne connaît pas exactement la composition, a affirmé le professeur Tom Glynn. Mieux vaut ne pas y avoir recours et préférer les substituts nicotiniques comme les patchs, qui, eux, subissent toutes les vérifications nécessaires.” »

Présence de substance chimique douteuse. Manque de recul. Pas de normes strictes de fabrication et maintenant explosion en pleine poire. L’e-cigarette serait-elle définitivement grillée ?

0 Commentaire

  • Avant de poster vos commentaires, merci de bien vouloir prendre en compte la charte des commentaires .
  • Il n'est plus possible de réagir sept jours après la publication de l'article.
  • Si un commentaire vous parait douteux (insultes, xenophobie, publicité ...) merci de nous le signaler en cliquant sur le lien "Alerter"

Vos réactions

Sur Facebook