Turquie : Les Simpson punis pour manque de respect envers Dieu

mercredi 5 déc. 2012 | NR
Une chaîne de télévision privée turque a été sanctionnée pour avoir diffusé un épisode du célèbre dessin animé américain parodiant la série Dexter, et dans lequel ses auteurs se seraient « moqués de Dieu ».

Les facéties d’Homer Simpson et des habitants de Springfield font grincer des dents en Turquie. Selon la presse locale, citée par le Huffington Post, la chaîne privée CNBC-E a écopé d’une amende pour avoir diffusé un épisode du dessin animé américain dans lequel on voit un groupe de jeunes commettre un meurtre perpétré sur ordre divin. Juste avant que ce même Dieu n’encourage les jeunes à boire de l’alcool pour le Nouvel An.

The Simpson Horror Show ne fait pas rire la Turquie.  

Autre scène qui prête le flanc à la polémique : celles où la bible est publiquement brûlée et où Dieu et Satan sont montrés sous la forme d'humains.

L’épisode en question est un rendez-vous cultissime pour les amateurs de la série mythique : il s’agit d’un des (nombreux) segments du Simpson Horror Show. Le rendez-vous annuel du dessin animé de Matt Groening au cours duquel les auteurs de la série revisitent (à l’occasion d’Halloween) des classiques de l’horreur, de la science-fiction, du suspense et de l’angoisse. 

Cette fois-ci, dans l'un des mini-histoires qui composent l'épisode, la séquence qui a provoqué le courroux des ligues de vertus, est celle dans laquelle Ned Flanders, le voisin bigot de Marge et Homer, se transforme en serial killer façon Dexter pour éliminer des ennemis de Homer Simpson… sur des ordres qu'il pense recevoir de Dieu. Odieux !

Un peu plus tard, on voit également Dieu représenté sous forme humaine tuer Homer Simpson avant de révéler à sa femme Marge que c'est en fait Satan qui gouverne le monde.

Sanctionné par le Haut conseil turc de l’audiovisuel, CNBC-E devra verser une amende de 52 000 livres (soit 22 600€).

Ce n’est pas la première fois que les Simpson provoquent une polémique à l’étranger. Dans Aventures au Brésil (saison 13), le dessin animé avait déjà provoqué la colère du conseil du tourisme de Rio de Janeiro. La ville était alors décrite comme abritant une forte criminalité, des enlèvements, des taudis et des infestations de rats et de singes. Ce qui est bien sûr tout à fait mensonger !

C’était il y a 10 ans et les officiels cariocas étaient même allés jusqu'à menacer la Fox d'une action en justice. A l’époque, l’équipe de production s’était officiellement excusée. Cette fois-ci, tant pis pour les culs bénis ! 

0 Commentaire

  • Avant de poster vos commentaires, merci de bien vouloir prendre en compte la charte des commentaires .
  • Il n'est plus possible de réagir sept jours après la publication de l'article.
  • Si un commentaire vous parait douteux (insultes, xenophobie, publicité ...) merci de nous le signaler en cliquant sur le lien "Alerter"

Vos réactions

Sur Facebook