"Trashcam" : quand les poubelles prennent des photos

lundi 30 avr. 2012 | NR
A Hambourg, les éboueurs ont de la suite dans les idées. Ils ont transformé des bennes à ordures en appareils photo géants. Une idée originale pour faire des images qui le sont tout autant.

Le port, la centrale locale, la tour Marco Polo ou encore la cathédrale : en regardant ces clichés en noir et blanc, on a l’impression de regarder Hambourg par un improbable trou de serrure… Et pour cause, ces images viennent d’une benne à ordures.

Lancé au début du mois, le projet Trashcam est porté par un groupe d’éboueurs plasticiens. En transformant plusieurs conteneurs en sténopé (boîte percée d'un petit tour), ils ont déjà capturé toute une série de photos étonnantes d’une ville qu’ils sillonnent chaque jour.

La tour Marco Polo | FlickR_CC_Trashcam Project

Bénéficiant du soutien du photographe Matthias Hewing, ces employés du service assainissement de Hambourg ont eux-mêmes transformé les bacs à ordures pour en faire des machines insolites.

Le résultat est souvent bluffant, parfois surréaliste : comme il faut près d’une heure pour prendre une image, si quelqu’un bouge le bac ou passe devant, l'effet est fantômatique.

On ignore encore si une expo sera bientôt proposée, pour présenter toutes ces photos. L’expérience, qui vaut définitivement le coup d’œil, est déjà à découvrir sur FlickR.

0 Commentaire

  • Avant de poster vos commentaires, merci de bien vouloir prendre en compte la charte des commentaires .
  • Il n'est plus possible de réagir sept jours après la publication de l'article.
  • Si un commentaire vous parait douteux (insultes, xenophobie, publicité ...) merci de nous le signaler en cliquant sur le lien "Alerter"

Vos réactions

Sur Facebook

Articles du mois