La destruction, dernier épisode du projet "Tour Paris 13"

lundi 7 avr. 2014 | DD
La Tour Paris 13 accueillait l'année dernière une impressionnante exposition, présentant des artistes du street art venus du monde entier. Une exposition qui s'est terminée le 31 octobre mais qui depuis poursuit l'aventure, en numérique. Un nouvel épisode débute ce mardi 8 avril avec la destruction de la tour.

Elle a accueilli en fin d'année dernière l'exposition ultra-médiatisée Tour Paris 13. La galerie Itinerrance y avait invité le gratin du street art international à s'emparer du moindre centimètre carré de mur disponible dans les caves et les 36 logements disposés sur les neuf étages du bâtiment, situé au 5 rue Fulton. Une invasion artistique qui a attiré près de 25 000 visiteurs du 1er au 31 octobre dernier avant une destruction programmée et intégrée à part entière dans ce projet hybride.

A partir de mardi 8 avril, la Tour Paris 13 sera détruite, ou plutôt effeuillée. La grue s'attaquera d'abord aux parois de l'édifice, avant de le morceler étage après étage, selon la technique dite du "grignotage". La tour ainsi déshabillée, et les oeuvres découvertes, seront offertes aux regards de tous durant ces quelques jours. Projet artistique, mais aussi projet transmédia, l'expérience peut aussi être suivi sur le site Internet de la Tour, avec le concours de la Blogothèque, qui diffusera chaque jour sa destruction, en direct mais aussi tous les soirs en accléré. 

Définitivement disparues IRL, les pochoirs, collages, peintures, graffs des 108 artistes participants poursuivront leur vie numérique. Près de 19 000 photos prises par les visiteurs sont disponibles sur le compte Instagram de la Tour Paris 13. Le site de la galerie Itinerrance et sa page Facebook ont également publié les toutes dernières photos réalisées par Medhi Ben Cheikh, directeur de la galerie, avant la destruction. Et une série de cinq épisodes filmés par Jérôme Thomas ont été diffusées dès le 1er avril sur YouTube

Le 31 mars dernier, l'immeuble adjacent à la tour a déjà été détruit dans le cadre de la réhabilitation de l'îlot Fulton. Un projet qui devrait permettre à plus de 300 logements sociaux de voir le jour d'ici 2017, en face de la Seine. 

0 Commentaire

  • Avant de poster vos commentaires, merci de bien vouloir prendre en compte la charte des commentaires .
  • Il n'est plus possible de réagir sept jours après la publication de l'article.
  • Si un commentaire vous parait douteux (insultes, xenophobie, publicité ...) merci de nous le signaler en cliquant sur le lien "Alerter"

Vos réactions

Sur Facebook