Deux stars du X contre la pédopornographie

vendredi 23 mars 2012 | AR
La Fondation belge Child Focus a lancé sa nouvelle campagne contre l'exploitation sexuelle des mineurs. Avec les acteurs pornos PussyKat et Rocco Siffredi.

« Dites stop à la pornographie enfantine ». Le message est clair. Les affiches, elles, montrent une personne dénudée faisant une croix avec ses bras. La nouvelle campagne de Child Focus veut créer un électrochoc dans l'opinion, elle a donc fait appel à deux stars internationales du X pour lutter contre la pédopornographie. L'actrice française PussyKat et l'Italien Rocco Siffredi sont les nouveaux visages de cette campagne menée par la Fondation belge qui œuvre pour retrouver les enfants disparus et lutte contre l'exploitation sexuelle des mineurs.

L'objectif est simple : faire prendre conscience au public qu'il faut bien distinguer pornographie et pornographie enfantine. Et inciter les internautes à signaler toutes les images d’abus sexuels présumés sur des enfants grâce au site stopchildporno.be. L'anonymat est possible. « Le terme "pédopornographie" est trompeur et banalisant. Ce sont en effet des abus sexuels réels, commis sur des enfants tout aussi réels et à l’origine de véritables souffrances, qui sont ainsi enregistrés », rappelle Child Focus.

Depuis 2009, les enquêteurs spécialisés d'Interpol, grâce à un puissant outil de renseignement et d’investigation, ont déjà identifié 2 500 enfants victimes d’abus sexuels, originaires de quarante pays. Child Focus veut donc focaliser l'attention sur l'importance du signalement de pédopornographie présumée. En un an, la Fondation a constaté une hausse de 9 % des signalements, passant de 1 320 à 1 479 en 2011.
La campagne 2012, avec PussyKat et Rocco Siffredi, sera diffusée dans les salles de cinéma belges et lors d'événements cet été.

 

0 Commentaire

  • Avant de poster vos commentaires, merci de bien vouloir prendre en compte la charte des commentaires .
  • Il n'est plus possible de réagir sept jours après la publication de l'article.
  • Si un commentaire vous parait douteux (insultes, xenophobie, publicité ...) merci de nous le signaler en cliquant sur le lien "Alerter"

Vos réactions

Sur Facebook