Samuel L. Jackson "bouge le cul" de l’Amérique

vendredi 28 sept. 2012 | NR
L’acteur de Pulp Fiction n’y va pas par quatre chemins pour soutenir Obama face à Romney. « Wake the fuck up ! » dit-il à ses concitoyens dans une vidéo de soutien au président sortant.

Démocrate et fier de l’être, Samuel L. Jackson est en campagne pour Barack Obama et ne se prive pas de le faire savoir haut et fort. « Wake the fuck up ! », lance-t-il à ce propos dans une vidéo postée sur Youtube où l’on voit l’acteur de Jackie Brown et Kill Bill, volume 2 s’extirper d’un écran de télévision pour sortir une famille américaine à l’apathie dans son salon.

Samuel l. Jackson | Photo DR

« Sur l'école, l'environnement, les syndicats, un salaire équitable, on se retrouvera tout seul si Romney réussit, et il est contre la protection sociale: si vous tombez, pas de chance. Donc je vous conseille vivement de vous bouger le cul », assène l’intéressé.

« On n'a pas le temps de s'endormir. Un millionnaire intouchable vient de déclarer la guerre », soutient l’acteur afro-américain pour dénoncer la politique du républicain Mitt Romney. Si lui et son colistier Ron Paul venaient à être élus, l’ex-interprète de Julius Winfield dans Pulp Fiction assure qu’ils « sucreraient Medicare », le programme de couverture santé pour les personnes âgées.

L’élection aura lieu le 6 novembre. Et d’ici là, la vidéo – qui prend la forme d’un petit conte de fée - devrait tourner un joli paquet de fois sur les plateformes de partage vidéo. Un peu comme celle de l’humoriste Sarah Silverman, qui dénonce des réformes de la loi électorale qui pénalisent prioritairement les électeurs démocrates.

0 Commentaire

  • Avant de poster vos commentaires, merci de bien vouloir prendre en compte la charte des commentaires .
  • Il n'est plus possible de réagir sept jours après la publication de l'article.
  • Si un commentaire vous parait douteux (insultes, xenophobie, publicité ...) merci de nous le signaler en cliquant sur le lien "Alerter"

Vos réactions

Sur Facebook

Articles du mois