Sale semaine pour Batman

mercredi 4 avr. 2012 | NR
En l’espace de quelques jours, le superhéros s’est retrouvé deux fois dans le collimateur des forces de l’ordre. A moins que ce ne soit des fans pas toujours très malins.

Les geeks le savent : la particularité de Batman, par rapport aux autres héros de DC Comics, c’est qu’il n’a pas de pouvoir particulier. Ce qui le rend plus humain, plus faillible, diront certains. Est-ce pour ça que ses imitateurs font parfois de belles âneries ? La question est posée.

A quelques jours d’intervalle, deux hommes chauve-souris se sont en tout cas piteusement signalés dans les médias.

Fin mars, dans le Maryland (Etats-Unis), alors qu’il était en voiture, un homme vêtu du célèbre costume noir a été interpellé par la police de Montgomery. La raison : il conduisait un véhicule dont il avait remplacé les plaques d’immatriculation par l’écusson du justicier. BBC News a retrouvé la vidéo de son interpellation.

Finalement, il s’en est sorti sans amende : Lenny B. Robinson, celui qui se trouvait sous le masque, était en route pour un hôpital. Là où il venait soutenir des enfants qui luttent contre le cancer.

Christopher Schwartz, lui, a eu moins de chance. Le 1er avril, cet autre fan du Dark Knight, habitué de la tournée des bars en costume noir dans tout le comté de Hancock (Indiana, USA), s’est mis dans la tête d’appeler la police locale pour faire une blague.

Il a menacé de faire exploser l’hôpital du coin si on ne lui versait pas un million de dollars. Pour ce faire, il fallait lui envoyer un message, une fois les fonds versés, à une adresse où « de plus amples instructions » seraient données. Pas logique le superhéros ! C’est comme ça que le sherif local a découvert que c’était un canular.

Ce dernier n’a pas aimé : selon comicsbog.fr, Schwartz a écopé d’une amende de 1000 dollars. Le garçon ne s’est pas laissé démonter : pour payer, il a lancé un appel aux dons sur sa page Facebook.

0 Commentaire

  • Avant de poster vos commentaires, merci de bien vouloir prendre en compte la charte des commentaires .
  • Il n'est plus possible de réagir sept jours après la publication de l'article.
  • Si un commentaire vous parait douteux (insultes, xenophobie, publicité ...) merci de nous le signaler en cliquant sur le lien "Alerter"

Vos réactions

Sur Facebook