S’accoupler sur du Clayderman : les tortues disent non

lundi 11 févr. 2013 | NR
Le zoo de Londres pensait que la musique du pianiste français encouragerait des tortues géantes de Galapagos à se reproduire. C’est un couac.

Il a joué partout. En Europe, en Amérique du Sud et en Asie… mais on pensait qu’il avait disparu. En fin de semaine dernière, le pianiste français Richard Clayderman a refait parler de lui. En endossant le costume de pianiste pour tortue.

C’est en effet à l’invitation du zoo de Londres que le pianiste français, éminent spécialiste des balades néoromantiques popularisées par des spots de pubs (bon, d’accord : c’était des pubs pour ses albums…) et les salles d’attente, est venu interpréter un récital pour émoustiller les tortues géantes de Galapagos.

Pourquoi organiser un tel concert ? Parce que cela fait un bon moment que Dick, mâle de 70 ans, et Polly et Dolores, 13 et 17 ans, n’ont pas fait des folies de leur carapace… Du côté du zoo, on étudie donc tous les moyens possibles pour titiller leur libido.

«  Je pense que ma musique dégage de bonnes ondes, notamment dans la façon dont je joue du piano, et j’adore les animaux, vous savez », explique le gentil Richard dans une vidéo d’Associated Press. « Voilà pourquoi je suis là : j’espère que bientôt plein d’autres gens se sentiront concernés par ce qui arrive aux animaux (…) A la maison, quand je joue, mon chien s’approche toujours. Peut-être que c’est bon pour tous les animaux. »

Hélas, Dick et ses copines ne sont pas comme le chien de Clayderman. Tous les trois ont royalement boudé l’invitation à l’amour lancée par celui qui a vendu 22 millions d’exemplaires de la Ballade pour Adeline, son plus célèbre titre. Plutôt que de se laisser emporter par un élan romantique, les tortues ont préféré manger les carottes apportées à cette occasion…

Autant dire que la Saint-Valentin s’annonce plutôt morne dans certains coins du zoo de Londres. 

0 Commentaire

  • Avant de poster vos commentaires, merci de bien vouloir prendre en compte la charte des commentaires .
  • Il n'est plus possible de réagir sept jours après la publication de l'article.
  • Si un commentaire vous parait douteux (insultes, xenophobie, publicité ...) merci de nous le signaler en cliquant sur le lien "Alerter"

Vos réactions

Sur Facebook

Articles du mois