Quand votre copine vous tue à petit feu

lundi 19 mai 2014 | GB
Selon des chercheurs danois, les hommes qui vivent une relation stressante, minée par les conflits, mourraient plus vite que les autres.

Les disputes tuent | Anant N S via Flickr

Le conflit tue. C’est en substance ce qu’a conclu l’équipe de chercheurs de l’université de Copenhague (Danemark) qui a réalisé une étude sur les relations sociales stressantes et la mortalité, publiée dans le Journal d'épidémiologie et de santé publique au début du mois de mai 2014.

Ainsi, a en croire cette étude, les hommes en couple avec une femme "exigeante" selon les uns, "chiante" selon les autres, verraient leur risque de mourir prématurément multiplié par deux, voire trois.

Comme le rapport un article du site GQ Magazine, les chercheurs estiment que les femmes, plus enclines à exprimer leurs émotions que les hommes, seraient moins touchées par le phénomène.

Les résultats de ce type d’études, pafois "à la con", établissant des liens plus ou moins hasardeux entre un fait et son explication, sont à manier avec précaution. D’autant qu’à l’heure actuelle, rien ne prouve que facteur “conflit” soit le seul en cause ; en effet, la personnalité et la capacité de gérer le stress de chacun est susceptible d’avoir un impact. 

Dans le doute – "mieux vaut prévenir que guérir" dirait votre grand-mère – enterrer la hache de guerre ne peut faire que du bien. Et la méthode dite de la réconciliation sur l’oreiller a largement fait ses preuve. D’ailleurs, elle mériterait une étude.

0 Commentaire

  • Avant de poster vos commentaires, merci de bien vouloir prendre en compte la charte des commentaires .
  • Il n'est plus possible de réagir sept jours après la publication de l'article.
  • Si un commentaire vous parait douteux (insultes, xenophobie, publicité ...) merci de nous le signaler en cliquant sur le lien "Alerter"

Vos réactions

Sur Facebook

Articles du mois