Les projets architecturaux complètement fous de l'empire du Milieu

mardi 20 août 2013 | GB
En Chine on aime copier, reproduire et recréer à sa façon et selon son bon plaisir. L’architecture n’échappe évidemment pas à la copie et révèle l’imagination, et l’ambition des Chinois.

La Chine aime la copie - c’est peu de le dire. Et les Chinois exercent leur art dans presque tout les domaines, de l’informatique à l’architecture. Rien ne les arrête lorsqu'il s’agit de réaliser leurs rêves. Ni l’argent, ni le défi technique. Ainsi, un Chinois a passé 6 ans de sa vie a recréer une montagne artificielle, sur le toit de son immeuble pékinois.

Vous avez bien lu. Zhang Biqing, qui a fait fortune après avoir ouvert une chaîne de cliniques de médecine traditionnelle chinoise, a installé une vraie-fausse montagne, avec de vrais arbres et du gazon. Pour lui, il s’agit d’un simple “jardin ornemental”. Mais il s'agit en réalité d’un véritable complexe où les pièces “apparaissent indistinctement sur le bâtiment de 26 étages, qui ressemble étrangement à une falaise au bord de la mer”, rapporte le quotidien britanique The Guardian

Une copie de la nature totalement illégale. Zhang Biqing aurait bénéficié de l'impunité accordée aux personnalités puissantes. Cette impunité qui a pris fin le 15 août, date à laquelle des ouvriers ont commencé à détruire la structure.

Autre exemple de copie célèbre, la réplique chinoise de... Paris. Exactement. Ceci-dit, ce n’est pas la première ville que les Chinois tentent de recréer chez eux, ils ont désormais de l'entraînement. Cette copie là date de 2007. Au coeur de Tianducheng, à 200 kilomètres de Shanghaï, les Chinois se sont donc attelés a reproduire les immeubles Haussmaniens, une tour Eiffel de 108 m (contre 324 m pour l’originale), l'arc de Triomphe... tous les symboles forts y sont.

La ville est devenue un lieu de photos de mariage pour les Chinois ne peuvant pas se permettre de voyager jusqu'en France. Seul ombre au tableau : si la cité peut accueillir 100.000 personnes, à peine 2.000 y ont posé leurs valises, donnant à ce faux Paris un air de ville fantôme.

Outre la copie, les Chinois aiment le “faire mieux que” et se sont embarqués dans la construction de la plus haute tour du monde : en 2014, la Sky City doit ainsi dépasser de 8 mètres la tour Burj Khalifa de Dubaï.

0 Commentaire

  • Avant de poster vos commentaires, merci de bien vouloir prendre en compte la charte des commentaires .
  • Il n'est plus possible de réagir sept jours après la publication de l'article.
  • Si un commentaire vous parait douteux (insultes, xenophobie, publicité ...) merci de nous le signaler en cliquant sur le lien "Alerter"

Vos réactions

Sur Facebook

Articles du mois