Préserver ses tatouages après sa mort, c’est possible

vendredi 24 oct. 2014 | GB
Une entreprise néerlandaise vous permet désormais de conserver vos tatouages après votre mort. Pour laisser (entre autres) un souvenir à vos proches.

cc Rique Fróes

Laisser vos tatouages à vos proches – famille ou amis – c’est maintenant possible. Depuis peu, une entreprise des Pays-Bas propose de préserver les tatouages des morts. Oui, vous avez bien lu. 

Une fois la personne concernée passée de vie à trépas, Walls and Skin fait prélever le morceau de peau et le place dans du formol, pour assurer la conservation. Il est ensuite envoyé dans un laboratoire qui remplacera l’eau et la graisse de la peau par du silicone qui assurera la stabilité du "produit" dans le temps. En gros, votre peau est plastifiée. Et voilà. 

Comme l’explique un article du quotidien britannique The Guardian, quelque 50 personnes se sont déjà inscrites auprès de la Fondation pour l’art et la science du tatouage, créée par Walls and Skin.

Un service qui présente au moins deux inconvénients. Son coût : au minimum 300 euros pour un tatouage s’inscrivant dans un carré de 10 cm de côté (et les tatouages étant rarement carrés, le sur-mesure, plus cher, risque souvent de s’imposer). D’autre part, le tatouage est cédé à la fondation, qui peut alors décider de l’exposer comme une oeuvre d’art ou de le prêter aux proches. Tenté par l'expérience ?

0 Commentaire

  • Avant de poster vos commentaires, merci de bien vouloir prendre en compte la charte des commentaires .
  • Il n'est plus possible de réagir sept jours après la publication de l'article.
  • Si un commentaire vous parait douteux (insultes, xenophobie, publicité ...) merci de nous le signaler en cliquant sur le lien "Alerter"

Vos réactions

Sur Facebook

Articles du mois