Le porno au Pentagone, c'est terminé !

vendredi 3 août 2012 | DD
Le Pentagone demande à ses employés de ne plus mater du porno sur leur poste de travail. Une activité qui n'est pas très pro, qui mange de la bande-passante et qui peut introduire des virus dans le système.

Les employés du Pentagone ne pourront plus se pignoler devant un bon porno sur leurs heures de travail. C'est terminé ! Dans un mémo diffusé le 27 juillet et que Bloomberg s'est procuré, le directeur de la MDA, Missile Defense Agency, enjoint le personnel de cesser le visionnage de films pronographiques depuis leur poste de travail. 

Logo du Pentagone | FlickR_CC_Cayayofm

John James Jr. dénonce une utilisation peu professionnelle du réseau du Pentagone et écrit que certains « des employés ont accédé à des sites ou transmis des messages contenant des images pornographiques ou sexuellement explicites. »

Il poursuit : « Ces activités ne font pas professionnelles, mais elles montrent que du temps est pris sur du temps de travail, (...) elles utilisent de la bande-passante et peuvent compromettre la sécurité du réseau en introduisant des malwares. » Parce qu'outre le fait que le porno soit vraiment très sale et sympomatique de l'existence du diable, les sites pornographiques sont connus pour être pourvoyeurs de virus. 

Il serait tout de même couillon qu'Al Quaida parvienne à pénétrer dans le système informatique de la défense américaine par le poste d'un employé qui n'y tenait plus. 

Les 8 000 employés du MDA devront maintenant réfléchir à deux fois avant de traîner leurs doigts sur YouPorn, ils s'exposent à des mesures disciplinaires, suspension et même renvoi.

La MDA est chargé du développement et de l'amélioration des programmes de défense du pays, au sol et en mer, par la mise en place de missiles. Une activité visiblement aphrodisiaque. 

0 Commentaire

  • Avant de poster vos commentaires, merci de bien vouloir prendre en compte la charte des commentaires .
  • Il n'est plus possible de réagir sept jours après la publication de l'article.
  • Si un commentaire vous parait douteux (insultes, xenophobie, publicité ...) merci de nous le signaler en cliquant sur le lien "Alerter"

Vos réactions

Sur Facebook

Articles du mois