A New York, la marijuana vaut mieux que les gobelets en polystyrène

lundi 18 févr. 2013 | NR
Pour ses derniers mois à la tête de la ville, le maire Michael Bloomberg veut faire la guerre aux gobelets jetables. En revanche, il entend assouplir les règles liées à la fumette.

Trois mandats, encore une dizaine de mois et puis s’en va. Maire de New York depuis 2002, l’ex Républicain (il a rendu sa carte du parti en 2007) Michael Bloomberg vient d’annoncer que sa dernière année de mandat sera consacrée à différentes priorités. Parmi elles : un assouplissement de la législation sur la possession de marijuana et l’interdiction des gobelets en polystyrène.

Un peu de marijuana pour la fin du mandat. l FlickR - CC - Smoking Gun

En ce qui concerne la marijuana, Bloomberg a annoncé que les personnes arrêtées avec une faible quantité sur eux ne seront plus obligées de passer la nuit dans un poste de police. «A partir du mois prochain, toute personne présentant une pièce d'identité et un chèque de garantie sera relâchée immédiatement» a-t-il précisé lors d’une conférence de presse jeudi dernier. Cette décision marque, dans une certaine mesure, la prise en compte d’un rapport rédigé en 2012 par la Drug Policy Alliance. Ce groupe, qui milite pour une réforme de la politique pénale vis-à-vis des stupéfiants, explique effectivement dans cette étude que les arrestations pour possession de marijuana constituaient en 2011 la plus importante catégorie d’interpellations.

Parallèlement, Bloomberg a expliqué qu’il voulait en finir avec le Styrofoam, qui désigne une marque d'une certaine catégorie de polystyrène extrudé (très dur à recycler). Il est utilisé notamment pour la fabrication des gobelets que l’on retrouve dans les bars, restaurants et marchands ambulants qui travaillent à New York. «Ce n'est pas seulement horrible pour l'environnement, ça l'est aussi pour le contribuable, assure Bloomberg. Le Styrofoam augmente le coût du recyclage de 20 dollars la tonne, il faut s'en débarrasser (…) Nous allons travailler à l'adoption d'une loi interdisant ces emballages dans nos magasins et restaurants».

Michael Bloomberg part à la chasse aux gobelets en polystyrène extrudé. l FlickR - CC - Trisha Weir

Si ce dernier projet n’a pas suscité trop de réactions, ce n’est visiblement pas le cas de celui lié à la marijuana. Le lendemain de ces annonces, le maire new-yorkais, invité au micro d’une radio, a dû réaffirmer qu’il était toujours contre sa légalisation. Visiblement, le polystyrène et son impact sur la planète inquiètent toujours moins que la fumette.

0 Commentaire

  • Avant de poster vos commentaires, merci de bien vouloir prendre en compte la charte des commentaires .
  • Il n'est plus possible de réagir sept jours après la publication de l'article.
  • Si un commentaire vous parait douteux (insultes, xenophobie, publicité ...) merci de nous le signaler en cliquant sur le lien "Alerter"

Vos réactions

Sur Facebook