A New York, les châteaux d’eau deviennent des supports artistiques

jeudi 7 août 2014 | GB
Mary Jordan, une réalisatrice canadienne, investit les water tank new-yorkais pour sensibiliser les habitants de la grosse pomme, et au-delà, à l’importance de la qualité de l’eau.

Le projet The Water Tank Project, conceptualisé par Mary Jordan, a une double vocation : artistique, en investissant, et embellissant les très nombreux châteaux d’eau qui trônent sur les toits de Big Apple, et pédagogique, en voulant sensibiliser les habitants, et au-delà, à l’importance de la qualité de l’eau, rapporte slate.fr. Le premier château d’eau – Water Tank, en anglais – relooké a été dévoilé le 30 juillet 2014, à Manhattan, au coin de la 29e Rue et de la 11e Avenue.

Les châteaux d’eau de la ville constituent un support formidable pour les projets artistiques, tant leur nombre est élevé – il y en aurait plus de 12.000 – et leur popularité importante auprès des new-yorkais, des touristes, et des artistes. Ils constituent un symbole officieux de la ville.

Au tout début, Mary Jordans souhaitait décorer près de 300 châteaux d’eau. Mais face à plusieurs contraintes, notamment financières, le projet ne devrait finalement s'implanter que sur une centaine d’entre-eux, au maximum.

>> Suivez les avancées du projet sur Facebook

0 Commentaire

  • Avant de poster vos commentaires, merci de bien vouloir prendre en compte la charte des commentaires .
  • Il n'est plus possible de réagir sept jours après la publication de l'article.
  • Si un commentaire vous parait douteux (insultes, xenophobie, publicité ...) merci de nous le signaler en cliquant sur le lien "Alerter"

Vos réactions

Sur Facebook

Articles du mois