Maroc, ouverture d’un sex-shop halal

vendredi 16 mars 2012 | DD
Un sex-shop vient d’ouvrir ses portes à Casablanca. Il reste soft, mais tout de même !

Le premier antre du sexe, repaire de la luxure, a ouvert ses portes à Casablanca. Casablanca, au Maroc ? Le pays où les rapports sexuels hors mariage sont punis d’une peine de prison ? C’est en tout cas ce que nous apprenait Vox Maroc voici quelques jours. Le sex-shop a mené une campagne à coup de prospectus fourrés discrètement dans les boîtes aux lettres casablancaises. Découvrant les affichettes, les habitants sont divisés, amusés, émoustillés, choqués ou scandalisés !

Quid des sex-toys, alors que la loi marocaine prévoit : « est puni de l'emprisonnement d'un an à cinq ans et d'une amende de dix mille à un million de dirhams (…) quiconque produit, diffuse, publie, importe, exporte, expose, vend ou détient des matières pornographiques similaires » ? Simple. Pas de sex-toys dans le sex-shop !

Dans le discret quartier de Jamila, seuls des lubrifiants, tenues affriolantes, produits aphrodisiaques et autres agrandisseurs de pénis devraient prendre possession des rayonnages. Les canards pourraient aussi s’y glisser, considérés par les douanes marocaines comme des jouets pour enfants. Ce sex-shop dit « halal », réservé aux couples mariés, ne s’encanaille donc pas outre mesure.
Et pour les autres sex-toys, il faudra s’en remettre à la manufacture chinoise vendue sous le manteau. D’après Slate Afrique, la vente de vibromasseurs, poupées gonflables, faux vagins cartonnent au marché noir, au pays du Commandeur des Croyants.

0 Commentaire

  • Avant de poster vos commentaires, merci de bien vouloir prendre en compte la charte des commentaires .
  • Il n'est plus possible de réagir sept jours après la publication de l'article.
  • Si un commentaire vous parait douteux (insultes, xenophobie, publicité ...) merci de nous le signaler en cliquant sur le lien "Alerter"

Vos réactions

Sur Facebook