Au Japon, loue un mec pour 364 dollars !

lundi 10 déc. 2012 | NR
Grâce au site internet Soine Ya Prime, les Japonaises peuvent louer un homme pour que ce dernier leur rende toutes sortes de services… à condition que ce ne soit pas sexuel.

Dormir avec un homme rend-il une femme plus forte ? C’est ce qu’affirme Shimshima, une série télévisée très populaire au Japon. C’est aussi ce qui a donné l’idée aux créateurs du site Soine Ya Prime de lancer un service de location d’hommes. C’était il y a près d’un an, selon Gizmodo, et aujourd’hui ça marche vraiment bien.

Le principe est simple : il suffit de se rendre sur le site en question, de sélectionner le garçon que l’on veut louer et choisir parmi différents types d’activités. Vous pouvez dormir dans ses bras, avoir un rencard avec lui ou manger ensemble (mais c’est le client qui paie) ou le laisser cuisiner pour vous (sauf qu’il faudra acheter les ingrédients, monsieur se limite à enfiler le tablier).

Capture d'écran du site Soine Ya Prime  

Ce qui est assez déprimant, c’est que cela coûte 30 000 yens (364 dollars) pour sept heures (et 48 000 pour douze heures). Et parallèlement à cela, ce service proscrit toute activité qui pourrait avoir un caractère sexuel.

Il est donc interdit de prendre un bain ou une douche avec "le loué", de lui toucher les parties intimes ou de lui proposer des jeux coquins. Il est en outre impossible de le filmer, de le photographier ou de le recontacter hors des heures de location (en tout cas, pas sans l’avis de l’équipe qui gère le site internet).

Les personnes séduites par Soine Ya Prime peuvent aussi se tourner vers des formules de location plus luxueuses, avec le voyage de deux jours chez Disney Resort Tokyo (70 000 yens, 850 dollars), ou choisir la formule Premium Date course, où la cliente établit elle-même le programme de l’escapade, proposée à partir de 50 000 yens (soit 600 dollars).

Pour les autres, il reste Adopte un mec. Beaucoup moins cher et permettant le coït, ce qui n’est pas mal non plus.  

0 Commentaire

  • Avant de poster vos commentaires, merci de bien vouloir prendre en compte la charte des commentaires .
  • Il n'est plus possible de réagir sept jours après la publication de l'article.
  • Si un commentaire vous parait douteux (insultes, xenophobie, publicité ...) merci de nous le signaler en cliquant sur le lien "Alerter"

Vos réactions

Sur Facebook

Articles du mois