Le Loch Ness à l’école du créationnisme

mercredi 27 juin 2012 | MD
Le monstre du Loch Ness existe, il est même la preuve que la théorie de l’évolution ne tient pas : c’est en tout cas ce qu’enseignent des livres scolaires dans le sud des Etats-Unis.

« Avez-vous entendu parler du monstre du Loch Ness en Ecosse ? Des images de ‘Nessie’, c’est son surnom, ont été captées par le sonar d’un petit sous-marin. Il a aussi été décrit par des témoins qui l’ont vu et photographié. Nessie semble être un Plesiosaurus ». Ces lignes ne sont pas issues d’un énième conte sur la légende du monstre écossais, mais d’un… livre scolaire, étudié par des milliers écoliers américains. C’est ce que fait remarquer le quotidien écossais The Scotsman.

Le Loch Ness, En attendant Nessie. l Flickr - CC - Craig Wilson

L’objectif ? Mettre en valeur le créationnisme en prouvant que les dinosaures ont bien vécu sur terre au même moment que les hommes, et contrer ainsi la théorie de l’évolution de Charles Darwin. Les livres en question sont en effet édités par The Accelerated Christian Education (ACE), et sont notamment étudiés dans des écoles privées de Louisiane. Cet état fait partie de la « Bible belt », ou ceinture de la Bible, une zone comprenant les états du sud-est du pays, où le protestantisme rigoriste est particulièrement présent.

Noé, son arche et le Loch Ness contre Darwin

Jonny Scaramanga, 27 ans, est un ancien élève ayant étudié avec les livres scolaires de l’ACE qui milite désormais contre le fondamentalisme chrétien. Il explique à The Scotsman qu’il est « très courant, parmi les créationnistes, de croire aux monstres marins ». Le Loch Ness est présenté comme une véritable preuve que la théorie de l’évolution ne tient pas. « Ils disent que si le déluge ayant engendré l’arche de Noé s’est passé il y a seulement 4.000 ans, alors il est possible qu’un monstre ait survécu. Alors que si cela s’était passé il y a un million d’années, ce serait ridicule. Telle est leur logique ».

Ce qui fait grincer les dents des chercheurs, c’est aussi que les écoles privées enseignant ces textes créationnistes reçoivent des aides publiques. D’après Bruce Wilson, spécialiste de la droite religieuse américaine, on dénombre au moins 13 états où ces livres servent de base à l’enseignement. Soit près de 200.000 écoliers.

1 Commentaire

  • Avant de poster vos commentaires, merci de bien vouloir prendre en compte la charte des commentaires .
  • Il n'est plus possible de réagir sept jours après la publication de l'article.
  • Si un commentaire vous parait douteux (insultes, xenophobie, publicité ...) merci de nous le signaler en cliquant sur le lien "Alerter"

Vos réactions

Sur Citazine

ACE n'est pas qu'aux États-Unis

L'ACE n'est pas seulement enseigné dans les écoles des États-Unis. Le programme est utilisé dans d'autres pays dans le monde, y compris la France et le Royaume-Uni.

Les livres sont utilisés par certains collèges privés au Royaume-Uni (où Jonny Scaramanga était scolarisé). Au Royaume-Uni, le certificat du programme vient d'être reconnu en tant qu'équivalent d'un A-level (les examens qui sont passés à 18 ans). Un fait que je trouve très inquiétant.

En France il est enseigné au Cours Protestant d'lle De France à Bobigny.

Jonny a un blog au sujet d'ACE qui est et intéressant et inquiétant: http://leavingfundamentalism.wordpress.com/

(Malheureusement ce n'est qu'en anglais.)

 

Sur Facebook