Les Simpson dénoncent le nucléaire à Tchernobyl

mardi 10 avr. 2012 | NR
L'artiste français Combo vient de se rendre dans la cité ukrainienne pour coller, sur des murs abandonnés depuis la catastrophe, des images faisant la promo du nucléaire.

Sur son site internet, on retrouve plusieurs séries de photos illustrant autant de projets urbains. "Les masques sociaux", où ses collages revisitant l’univers de Disney recouvrent les murs. "Cinéma", pour lequel il détourne des affiches de films célèbres. "Art", dans lequel plusieurs peintures célèbres entrent en collision avec des objets ou des images de notre quotidien. Et depuis quelques jours, on trouve aussi "Tchernobyl".

Lui, c’est Combo, street artiste parisien qui vient de faire une virée dans la ville d’Ukraine rendue célèbre par la catastrophe nucléaire survenue le 26 avril 1986.

Un lot d’affiches publicitaires faisant la promotion du nucléaire sous le bras, Combo s’est lancé dans une longue séance de collage sur les murs de bâtiments abandonnés depuis la catastrophe.

Il en a profité pour coller une grande affiche des Simpson, avec la centrale de Springfield en toile de fond (la ville où vivent les héros du dessin animé de Matt Groening), lieu de travail du père de famille, Homer.

Le but : créer un contraste saisissant entre le discours pro nucléaire et les dégâts sanitaires et environnementaux que peut causer cette énergie. Résultats à voir dans la vidéo ci-dessous.

0 Commentaire

  • Avant de poster vos commentaires, merci de bien vouloir prendre en compte la charte des commentaires .
  • Il n'est plus possible de réagir sept jours après la publication de l'article.
  • Si un commentaire vous parait douteux (insultes, xenophobie, publicité ...) merci de nous le signaler en cliquant sur le lien "Alerter"

Vos réactions

Sur Facebook

Articles du mois