Le "trésor" du conducteur du RER B

lundi 2 janv. 2012 | AR
Le propriétaire des lingots d'or découverts dans une rame de RER n'a toujours pas réclamé sa marchandise. Le conducteur de la RATP pourrait donc bénéficier du pactole.

Mais quelle idée de laisser traîner son argent de poche dans les transports en commun ! Difficile ensuite de le récupérer ou de le réclamer. Surtout quand il s'agit de lingots d'or... découverts dans un wagon de RER B. Oubliés ? Abandonnés ? Retour sur les faits. Vendredi 30 décembre, gare de triage de Massy-Palaiseau (Essonne) : des passagers donnent l'alerte dans la soirée pour une valise suspecte. Après intervention des démineurs, c'est un véritable magot qui est apparu : une vingtaine de petits lingots d’or ! Montant estimé du butin, 800 000 euros.

A ce jour, le propriétaire – rêveur ?, en fuite ? – de la valise dorée n'a toujours pas donné de nouvelles. Pas plus qu'il n'a réclamé son "chargement". Que faire alors des lingots ? Le Figaro explique aujourd'hui que, dans ce cas de figure, c'est la RATP et le conducteur de la rame ayant signalé la valise qui pourraient se partager le pactole abandonné, ce dernier étant alors considéré comme "trésor", selon l'article 716 du Code civil. Et le conducteur du RER – qui a découvert le "bien" – serait désormais "l'inventeur du trésor", selon les termes de la loi...

> Mise à jour 4/01 : on comprend mieux pourquoi personne ne s'est précipité pour réclamer la valise oubliée : selon une source proche de l'enquête, les lingots ne sont pas en or, mais dans un métal qui reste à préciser... C'est le conducteur de la RATP qui doit l'avoir mauvaise.

0 Commentaire

  • Avant de poster vos commentaires, merci de bien vouloir prendre en compte la charte des commentaires .
  • Il n'est plus possible de réagir sept jours après la publication de l'article.
  • Si un commentaire vous parait douteux (insultes, xenophobie, publicité ...) merci de nous le signaler en cliquant sur le lien "Alerter"

Vos réactions

Sur Facebook

Articles du mois