Le mail qui licencie 1300 salariés par erreur

mercredi 25 avr. 2012 | NR
La compagnie d’assurances britannique Aviva a fichu une sacrée frousse à ses employés le week-end dernier. Sans le vouloir, la DRH de l’entreprise a lancé un plan social complètement inattendu.

Chaque matin, en ouvrant votre boîte mail, vous en avez marre de recevoir de vrais faux spams et des chaînes de l’amitié débiles ? Franchement, ne vous plaignez pas : ça pourrait être pire. Vous pourriez travailler chez Aviva en Angleterre, par exemple.

A quelques heures de partir en week-end la semaine dernière, plusieurs salariés de la sixième compagnie mondiale d’assurances ont effectivement reçu un courriel qui fait vite monter votre rythme cardiaque.

Vous avez un message !

Son contenu : des phrases comme « Merci pour tout ce que vous avez fait et nous vous souhaitons le meilleur pour le futur » ou encore « Je vous rappelle vos obligations contractuelles de confidentialité alors que vous nous quittez », et des précisions sur les modalités à respecter pour rendre son badge et ses mots de passe dans les plus brefs délais.

En tout, 1300 salariés ont appris qu’ils étaient licenciés alors qu’ils ne s’y attendaient pas du tout, rapporte The Telegraph. Et pour cause : dans 1299 cas, il s’agissait d’une erreur de la direction des ressources humaines, qui s’est emmêlée les pinceaux au moment de cliquer sur la touche "Envoyer".

Reconnaissant son erreur, l’entreprise a présenté ses excuses aux salariés, sauf à l'heureux gagnant, le seul véritablement licencié. Des employés toutefois moyennement rassurés : en 2011, Aviva a enregistré une forte baisse de son bénéfice (de près de 85%), et nombreux sont ceux qui craignent une prochaine restructuration.

Espérons pour eux que l’info ne soit pas confirmée par mail…

1 Commentaire

  • Avant de poster vos commentaires, merci de bien vouloir prendre en compte la charte des commentaires .
  • Il n'est plus possible de réagir sept jours après la publication de l'article.
  • Si un commentaire vous parait douteux (insultes, xenophobie, publicité ...) merci de nous le signaler en cliquant sur le lien "Alerter"

Vos réactions

Sur Citazine

Bonjour, Suite à cette erreur

Bonjour,

Suite à cette erreur de mail vendredi dernier chez Aviva Investors à Londres, nous souhaitons apporter quelques précisions en commentaire de votre article.

Tout d'abord, Aviva ne licencie pas par mail. Il est nécessaire de rappeler que le mail à l'origine de l'erreur était destiné à un employé démissionnaire. Il s'agissait d'un mail standard que l’on envoie le jour du départ d’un collaborateur et qui rappelle les dernières consignes avant de quitter l'entreprise.

Le service des Ressources Humaines d'Aviva Investors a aussitôt présenté ses excuses à l’ensemble des collaborateurs, en spécifiant qu’il s’agissait bien d’une erreur.

C'est un incident très regrettable qui ne devrait plus se reproduire puisque les process sont en cours de révision.

Aviva France

 

Sur Facebook

Articles du mois