Le côté obscur de la Force, redouter tu dois !

vendredi 16 déc. 2011 | SG
A la question, "quelle est votre religion ?", 1 500 Tchèques ont répondu : "chevaliers Jedi", lors du recensement officiel du pays. Buzz, bluff ou réelle croyance en la Force lumineuse...

Non. Je ne suis pas ton père Luke Skywalker. Ni le père des 1 500 Tchèques qui, à la question relative aux croyances, posée lors du recensement officiel 2011, ont indiqué suivre... la religion des chevaliers Jedi ! Une croyance tout droit tirée d’une "galaxie très lointaine..." et d’une épopée cinématographique made in America : Star Wars.
1 500 chevaliers Jedi comparés au million de catholiques que compte le pays (pour 10,5 millions d’habitants au total), ça peut paraître dérisoire. Mais quand le recensement révèle que seule la moitié des Tchèques ont accepté de déclarer une religion, on se dit que maître Lucas, sa saga, bien réalisé il a.

Et si les Tchèques "jediistes" ou simples chevaliers Jedi restent minoritaires, d’autres pays, comme l’Australie, le Canada et la Grande-Bretagne, en comptent eux aussi. Dans le monde, ils seraient près de 500 000 à croire que "la Force est avec eux, à jamais". Mais là, un doute persiste... En effet, sous le terme générique de "chevaliers Jedi", il faut distinguer deux courants. Le “jediisme” – mouvement religieux non reconnu qui se revendique comme tel – et les chevaliers Jedi issus du “phénomène Jedi 2001”1. Et là, ça devient tout de suite plus compliqué.
Alors, les Tchèques, véritables dévots au Jedi ou grands plaisantins ? Ah ! J’en vois déjà certains dégainer leur sabre laser. Et oui, quand on touche aux croyances, quelles qu’elles soient, ce n’est jamais simple.

  1. 1. Mouvement anglophone du début des années 2000 dans lequel des citoyens ont répondu, lors de divers recensements, qu’ils étaient Jedi à la question relative à la religion.
0 Commentaire

  • Avant de poster vos commentaires, merci de bien vouloir prendre en compte la charte des commentaires .
  • Il n'est plus possible de réagir sept jours après la publication de l'article.
  • Si un commentaire vous parait douteux (insultes, xenophobie, publicité ...) merci de nous le signaler en cliquant sur le lien "Alerter"

Vos réactions

Sur Facebook