La police de Barcelone appelle à la délation

dimanche 29 avr. 2012 | DD
La police de Barcelone invite les citoyens à identifier sur leur site Internet des individus soupçonnés d’avoir participé aux violences urbaines survenues le 29 mars dernier.

La police catalane a lancé mercredi 25 avril un vaste appel à la délation. Sur leur site, les Mossos d’esquadra, police régionale, invitent les internautes à la dénonciation par le biais du dispositif "Collaboration citoyenne contre la violence urbaine". 66 visages photographiés par les médias, les caméras de surveillance, des anonymes… Des visages dont les forces de l’ordre recherchent l’identité. Au départ, ils étaient 67. Mais l'une des photos montrait un mineur, ce que la loi catalane interdit.

Capture d'écran du site de la police catalane

Tous se seraient rendus coupables de violences urbaines à Barcelone, en marge des manifestations organisées lors de la grève générale du 29 mars dernier. Sur le site, la police affirme qu’il s’agit d’un simple outil de prévention et que la confidentialité des dénonciateurs sera assurée. Tout de même, les citoyens qui reconnaîtraient leur voisin, leur boulanger ou le fils de monsieur X et voudraient l’exprimer sur le site, doivent indiquer nom, prénom, adresse mail, numéro de carte d’identité et numéro de téléphone.
L’ouverture du site a été anticipée pour dissuader d’éventuels fauteurs de troubles lors de la fête du travail le 1er mai prochain.
Déjà quatre personnes ont été identifiées depuis mercredi dernier. Restons prudents : délation ou acte citoyen, méfions-nous des contrefaçons.
 

0 Commentaire

  • Avant de poster vos commentaires, merci de bien vouloir prendre en compte la charte des commentaires .
  • Il n'est plus possible de réagir sept jours après la publication de l'article.
  • Si un commentaire vous parait douteux (insultes, xenophobie, publicité ...) merci de nous le signaler en cliquant sur le lien "Alerter"

Vos réactions

Sur Facebook

Articles du mois