La Petite invite, elle a tout d'une grande

mercredi 2 nov. 2011 | JP
Toulouse accueille Les Nuits sonores... de Lyon. En plus petit. Compris ?

 

La Petite invite, c'est un peu la tournée toulousaine des grands festivals. Cette année, le festival des Nuits sonores à Lyon vire à bâbord et s'installe, du 3 au 6 novembre, dans la Ville rose pour trois jours de son electro-pop indie. Pointue mais jamais snob, la Petite invite donc les Nuits sonores, et promet de nous faire planer. C'est moins cher et moins risqué qu'une drogue et en plus, on est sûr de ne pas en perdre une miette. Des découvertes étonnantes ou des moins jeunes qui n'ont rien perdu de leur superbe, on pourra écouter Dona Confuse, Death in Vegas, web7.0, Renart, Chilly Gonzales...

Pour sa 3e édition, la Petite invite les Nuits sonores dans différents lieux du quartier Bonnefoy, que la Petite espère bien marquer de sa « touche arty et le transformer, le temps d’une semaine, en "Brooklyn rose" ». Enfin, au-delà de la musique a proprement parler, le festival accueille 1 001 créations artistiques et notamment autour de son off (aka "Les extras"), qui donne la parole à des artistes ou collectifs de tout poil, dans la ville, de jour comme de nuit. L'un d'eux propose de faire découvrir la culture libre de droit via des QR code (on vous en reparlera lundi), d'autres des affiches sonores (de quoi piquer la curiosité, non ?), ou des photographies participatives...

Foncez découvrir ce bouillon de culture sur le site, Facebook ou Twitter et en attendant, un petit teaser vidéo :
 

0 Commentaire

  • Avant de poster vos commentaires, merci de bien vouloir prendre en compte la charte des commentaires .
  • Il n'est plus possible de réagir sept jours après la publication de l'article.
  • Si un commentaire vous parait douteux (insultes, xenophobie, publicité ...) merci de nous le signaler en cliquant sur le lien "Alerter"

Vos réactions

Sur Facebook