La Légion d'honneur ? Non merci

mardi 3 janv. 2012 | AR
Henri Torre, ancien sénateur UMP, n'en démord pas : il ne veut pas de la Légion d'honneur qu'il lui a été attribué.

C'est suffisamment rare de la part d'un ancien secrétaire d'Etat pour être signalé. L'ancien sénateur UMP de l'Ardèche Henri Torre ne sera pas la 829e personnalité décorée de la Légion d'honneur (promotion du Nouvel An) puisqu'il l'a tout simplement refusée. Celui qui a usé les bancs de la Chambre haute pendant vingt-huit ans ne souhaite pas cette distinction car il considère que « trop de gens incorrects l'ont obtenue », a-t-il déclaré ce matin sur RTL.

Henri Torre, plusieurs fois secrétaire d'Etat du gouvernement de Pierre Messmer entre 1973 et 1974, avait pourtant prévenu ! Déjà en 2008, il avait expliqué qu'il ne voulait pas d'une telle promotion. Et au moment d'être promu au grade de chevalier de l'Ordre national de la Légion d'honneur ce 1er janvier, l'ancien député et président du conseil général de l'Ardèche n'a pas changé d'avis. Et ne se prive pas de critiquer la majorité actuelle ni de tacler Nicolas Sarkozy au passage, même s'il n'est pas nommé directement. « Je la rejette car je n'ai plus confiance dans ceux qui nous dirigent actuellement. »
Henri Torre ne figure donc pas sur la liste des titulaires de la Légion d'honneur aux côtés de François Pinault, Salma Hayek, Anny Duperey, Patrick de Carolis... ni de Stone et Charden, décorés il y a quelques jours.

0 Commentaire

  • Avant de poster vos commentaires, merci de bien vouloir prendre en compte la charte des commentaires .
  • Il n'est plus possible de réagir sept jours après la publication de l'article.
  • Si un commentaire vous parait douteux (insultes, xenophobie, publicité ...) merci de nous le signaler en cliquant sur le lien "Alerter"

Vos réactions

Sur Facebook