La Jamaïque ne veut plus de la reine d’Angleterre

samedi 7 janv. 2012 | AR
Le nouveau Premier ministre jamaïcain vient d'annoncer qu'il était temps que son pays se retire du Commonwealth et devienne une république...

Portia Simpson-Miller n'a pas tardé à prendre les devants. Alors que son parti, le PNP (Parti national populaire) a remporté les élections législatives en Jamaïque la semaine passée, celle qui vient de prendre ses fonctions de Premier ministre a annoncé la couleur de son programme. La mesure phare ? Retirer le pays du Commonwealth pour faire de la Jamaïque une république ! « Nous initialiserons le processus de détachement de la monarchie pour devenir une république, avec notre propre président autochtone pour chef d’Etat », a lancé Portia Simpson-Miller lors de son discours d'investiture.

Cet affranchissement de la couronne britannique pourrait être très rapide et se concrétiser à l'occasion du 50e anniversaire de l'indépendance de la petite île des Caraïbes, en août 2012. La Jamaïque cesserait ainsi d'être une monarchie constitutionnelle avec Elisabeth II, reine d’Angleterre, comme chef d’Etat.
Un défi de plus pour Portia Simpson-Miller et son gouvernement, au moment où son pays, miné par la pauvreté, le chômage et la corruption, connaît une situation économique très délicate.

0 Commentaire

  • Avant de poster vos commentaires, merci de bien vouloir prendre en compte la charte des commentaires .
  • Il n'est plus possible de réagir sept jours après la publication de l'article.
  • Si un commentaire vous parait douteux (insultes, xenophobie, publicité ...) merci de nous le signaler en cliquant sur le lien "Alerter"

Vos réactions

Sur Facebook

Articles du mois