L’élection de Hollande saluée par un vrai faux dictateur

lundi 7 mai 2012 | NR
Sacha Baron Cohen a encore frappé. L’interprète de Borat, Ali G et Bruno, dont le prochain film sortira dans quelques semaines, a profité de l’élection présidentielle pour se faire de la pub.

Elu président de la République dimanche soir, François Hollande a très vite reçu de multiples messages de chefs d’Etats étrangers. Il y a eu les mots d’Angela Merkel, chancellière allemande, il y a eu aussi ceux de Barack Obama, le président américain. Mais avant ça, il y a eu ceux de l’amiral-général Aladeen.

amiral-général Aladeen | FlickR_CC_Beacon Radio

Qui ça ? L’homme à la tête de la république de Wadiya, nation imaginaire tout droit sortie de l’imagination de Sacha Baron Cohen. L’artiste britannique, inoubliable interprète de Borat, va bientôt faire reparler de lui au cinéma : d’ici quelques semaines, il sera à l’affiche du long-métrage Le dictateur, dans lequel il incarne un tyran imaginaire, qui n’est pas sans rappeler le colonel Khadafi.

Avec beaucoup d’opportunisme, il a donc mis à profit notre élection présidentielle pour faire parler de lui et de son projet. C’est donc en prenant les traits de ce nouveau personnage qu’il a tenu à saluer, dimanche après 20 heures, « la victoire de François Hollandaise (sic) »… même s’il aurait apparemment préféré la victoire d’un autre candidat très médiatique. Jugez vous-mêmes.

Le dictateur arrivera le 20 juin sur les écrans français.

0 Commentaire

  • Avant de poster vos commentaires, merci de bien vouloir prendre en compte la charte des commentaires .
  • Il n'est plus possible de réagir sept jours après la publication de l'article.
  • Si un commentaire vous parait douteux (insultes, xenophobie, publicité ...) merci de nous le signaler en cliquant sur le lien "Alerter"

Vos réactions

Sur Facebook

Articles du mois