Les (presque) Kinder Surprise débarquent aux Etats-Unis

mardi 19 mars 2013 | GB
Interdits sur le sol américain depuis 1938, les oeufs chocolatés contenant un jouet débarquent aux US, pile à temps pour Pâques. Une victoire de Ferrero et ses Kinder Surprise ? Pas du tout. L’entreprise s’est fait souffler le marché par un concurrent local.

Terminé la privation des petits (et grands) Américains. Pâques 2013 est l'année du changement pour eux, puisqu'ils pourront profiter, en toute légalité, d’oeufs chocolatés contenant un jouet à l’intérieur... Oui, nous parlons bien des Kinder Surprise, persona non grata sur le sol américain depuis 75 ans. A la différence près que Kinder s'est fait couper le sifflet par Choco Treasure, imitateur pourtant seul autorisé à s'introduire sur le territoire américaine pour Pâques 2013. 

Choco Treasure joue à l'invité surprise. | Photo DR

Reprenons. Les US, pays des hamburgers (très) gras et des cheescakes (très) sucrés ne connaissent pas les Kinder Surprise, qui y auraient pourtant toute leur place. La cause ? Un article de loi, daté de 1938, qui stipule que « les produits de confiserie contenant un objet sans valeur nutritive, partiellement ou totalement encastré, ne peuvent pas être vendus aux États-Unis ». Le célèbre oeuf de Ferrero tombe en plein sous le coup de cette loi. Et est donc illégal depuis cette date.

Le plaisir de secouer l'oeuf pour entendre le bruit du joujou encapsulé dedans ? Inconnu des Américains. Celui de le séparer délicatement en deux ou, au contraire, de l'exploser entre les doigts ? Idem. De découvrir la surprise, et de pousser des “ouaaiiiis” ou des “noooooooon”, suivant le contenu de l’oeuf ? Pareil.

Argument développé par l’administration locale : la sécurité. Les enfants risqueraient d'avaler la capsule contenant le jouet en croquant dedans. Relevons le paradoxe suivant : les Kinder Surprise sont donc interdits aux US, mais on peut acheter des armes au supermarché avant d’engloutir des burgers à 8.000 calories, qui vous garantissent un triple pontage dans les mois qui suivent. 

Et la contrebande de Kinder Surprise (si, si) fait florès : 60.000 oeufs confisqués rien qu’à la frontière canado-américaine en 2012. Les contrevenants risquaient une amende jusqu’à 2.500 $ - quasiment autant d’euros - par oeuf !

Candy Treasure, l'invité surprise

Et voila que déboule Candy Treasure, une entreprise américaine du New Jersey sans lien avec les Italiens de Ferrero, et ses oeufs en chocolat au design repensé. Concrètement, les simili-Kinder Surprise laissent apparaître la capsule centrale entre les deux moitiés d'oeufs, qui ne sont pas collées ensemble. Une légère variation du design qui a ouvert à l’entreprise les portes du marché américain. 

Vous voyez la différence ? | Photo DR

Connus sous le nom de Kinder Surprise en France et en Australie, Sorpresa en Italie, Meglepetés en Hongrie, Überraschung en Allemagne ou encore Niespodzianka en Pologne, les américains, eux, connaitront la version “Choco treasure”.

0 Commentaire

  • Avant de poster vos commentaires, merci de bien vouloir prendre en compte la charte des commentaires .
  • Il n'est plus possible de réagir sept jours après la publication de l'article.
  • Si un commentaire vous parait douteux (insultes, xenophobie, publicité ...) merci de nous le signaler en cliquant sur le lien "Alerter"

Vos réactions

Sur Facebook

Articles du mois