Inde, un an sans polio

vendredi 13 janv. 2012 | DD
L’Inde vient de passer un cap majeur dans la lutte contre la poliomyélite. Depuis un an, jour pour jour, aucun cas n’a été diagnostiqué.

Sur l’ensemble de l’année écoulée, aucun cas de poliomyélite n’a été diagnostiqué en Inde, pays pourtant considéré comme l’épicentre de la maladie. En 1985, 150 000 cas étaient recensés avant le lancement d’une vaste campagne nationale de vaccinations qui semble avoir porté ses fruits.

La dernière victime du fléau est une fillette de 18 mois dont la maladie a été détectée le 13 janvier 2011. Un an, jour pour jour, que la poliomyélite n’a pas frappé en Inde. Un an que l’Inde mène une vaste campagne, portée par 2,3 millions de professionnels de la santé qui ont délivré 900 millions de doses de vaccin à la population indienne.
Un cap important qui pourrait bien valoir au pays la certification par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) qu’il est libéré de la polio. S’il l’obtient, il prendrait ainsi le chemin du Niger et de l’Egypte. Avec l’Inde, l’Afghanistan, le Niger et le Pakistan forment le quatuor où le virus est encore considéré comme endémique.
Les enfants de moins de cinq ans sont les plus exposés à cette maladie très contagieuse. Selon la définition de l’OMS, « le virus pénètre dans l’organisme par la bouche et se multiplie dans les intestins. Fièvre, fatigue, céphalées, vomissements, raideur de la nuque et douleurs dans les membres en sont les premiers symptômes ». La poliomyélite peut entraîner une paralysie totale en quelques heures. La paralysie, des jambes généralement, est irréversible dans un cas sur 200.

0 Commentaire

  • Avant de poster vos commentaires, merci de bien vouloir prendre en compte la charte des commentaires .
  • Il n'est plus possible de réagir sept jours après la publication de l'article.
  • Si un commentaire vous parait douteux (insultes, xenophobie, publicité ...) merci de nous le signaler en cliquant sur le lien "Alerter"

Vos réactions

Sur Facebook