L’Hôtel de glace prêt à ouvrir ses portes en Arctique

lundi 3 déc. 2012 | NR
Le 7 décembre, un hôtel d’une soixantaine de chambres va ouvrir ses portes. Il accueillera des clients jusqu’à sa fonte au printemps.

A Jukkasjarvi, petite localité de Laponie, on met les bouchées doubles pour qu’un nouvel hôtel ouvre ses portes en fin de semaine. 65 chambres, un grand bar pour animer les soirées et bientôt une chapelle pour célébrer les mariages et les baptêmes… à priori, rien d’exceptionnel, à un détail près : il s’agit d’un hôtel de glace, I'Icehotel. Construit chaque hiver, par de solides maçons en doudoune,  à 200 km au nord du cercle polaire et qui disparaît chaque année au printemps, avec le dégel.

Vaste igloo aux nombreux dômes, lustres en glaçons, sculptures, sièges et lits taillés dans la glace, œuvres éphémères imaginées par des Argentins, Américains ou Français pour décorer les seize suites que comptent l'hôtel…  Les autres chambres proposent des blocs de glace flanqués d'une peau de bête pour passer une bonne nuit de sommeil. Chaque année, il faut près de 5000 tonnes de glace pour donner naissance à cette étonnante création éphémère, qui ouvre ses portes entre décembre et avril.

Dans une chambre de l'hôtel de glace | Photo DR 

« Nous sommes complètement dépendants de la météo, nous avons un calendrier à respecter, mais il varie selon les années », a expliqué à l’AFP Béatrice Karlsson, une des responsables de l’établissement.

Reconstruit chaque année depuis 1990 au nord du cercle polaire, l’hôtel de glace de Jukkasjarvi n’est pas seul au monde puisqu'on en trouve notamment un au Québec. Mais en Suède, il s’agit d’une construction singulière : « C'est complètement original. Il n'y a aucune tradition en Scandinavie de construire avec de la glace », précise Rasmus Waerns, architecte à l’œuvre dans la commune de Laponie.

L’expérience vous tente ? Réserver une chambre pour une nuit coûte entre 2 200 et 7 000 couronnes (entre 255 et 810 euros). Pas de besoin de venir avec votre sac de couchage : il est fourni par la réception. Qui vous remettra le lendemain de la nuitée un certificat attestant que vous avez survécu à une nuit à -7 degrés. Et que vous n'avez pas froid aux yeux. 
 

0 Commentaire

  • Avant de poster vos commentaires, merci de bien vouloir prendre en compte la charte des commentaires .
  • Il n'est plus possible de réagir sept jours après la publication de l'article.
  • Si un commentaire vous parait douteux (insultes, xenophobie, publicité ...) merci de nous le signaler en cliquant sur le lien "Alerter"

Vos réactions

Sur Facebook