Il frôle la mort dans un paquet cadeau

vendredi 31 août 2012 | NR
Pour faire une surprise à sa petite amie, un Chinois a eu l’idée originale de se faire livrer dans un gros paquet postal. Sauf qu’il y a eu un problème…

Il est drôle, Hu Seng. Et il aime vraiment sa petite amie : il ne manque jamais d’idées pour la surprendre. La preuve : pour l’anniversaire de la demoiselle, ce jeune Chinois a eu l’idée de se faire livrer dans un paquet cadeau par La Poste de Chongqing, dans le Sud du pays. C’est mignon. Certains diront même que c’est romantique.

S'envoyer soi-même en cadeau, une idée pas si brillante. l FlickR - CC - Asenat29

Le plan était diaboliquement simple : 1/ Il entre dans le paquet que l’on referme bien comme il faut ; 2/ La Poste s’occupe de la livraison ; 3/ Trente minutes plus tard, il s’échappe du paquet, dans le bureau de sa compagne. On rit, on s’amuse, on s’embrasse et on se crée un joli souvenir. Le souci, c’est que La Poste a un peu tardé pour livrer le paquet. En gros, près de trois heures et tout ça, à cause d'une erreur de livraison. Tant est si bien que quand elle a ouvert elle même le paquet, Li Wang, la destinataire a trouvé Hu Seng inconscient.

« Je ne pensais pas que ce serait si long », a confié plus tard le copain-cadeau au Sun. « J'ai essayé de faire un trou dans le carton mais il était trop épais et je ne voulais pas gâcher la surprise en criant ». Eh oui : logique le Hu Seng. Depuis, les services postaux ont cependant ouvert le parapluie : ils ont assuré qu’ils n’étaient pas au courant de cette histoire et que s’ils l’avaient su, ils auraient refusé d’assurer la livraison.



0 Commentaire

  • Avant de poster vos commentaires, merci de bien vouloir prendre en compte la charte des commentaires .
  • Il n'est plus possible de réagir sept jours après la publication de l'article.
  • Si un commentaire vous parait douteux (insultes, xenophobie, publicité ...) merci de nous le signaler en cliquant sur le lien "Alerter"

Vos réactions

Sur Facebook