Les fientes musicales de Liverpool

lundi 28 janv. 2013 | NR
Un artiste et un compositeur britanniques viennent de créer un morceau de musique à partir de fientes d’oiseaux déposées par des volatiles sur des partitions géantes. 100% naturel, 100% expérimental.

Marre d’entendre toujours les mêmes titres à la radio ? En Angleterre, l’artiste Kerry Morrison a pensé à vous. Elle vient d’imaginer Bird Sheet Music, une création musicale littéralement tombée du ciel, puisque ce sont les fientes d’oiseaux qui lui ont permis d’imaginer ce titre.

Pour arriver à ce résultat, Morrison a installé plusieurs partitions géantes dans les parcs de Liverpool pour « recueillir » les déjections des volatiles. A chaque déjection correspond ainsi une note, qui a permis de composer un morceau d’une vingtaine de minutes.

Pour donner un caractère un tant soit peu mélodique à cette création, Morrison s’est tournée vers le compositeur Jon Hering. Ce dernier a arrangé le tout en prenant soin de respecter l’ordre des fientes sur la partition.

Flagrant délit de fiente. | Flickr_CC_Elsa66 

Joué il y a quelques jours à la Tate Liverpool Art Galery, Bird Sheet Music constitue, si l’on en croît l’initiatrice du projet, un témoignage musical du rôle joué par les oiseaux dans l’environnement.

« Ils jouent un rôle essentiel dans l'écosystème local grâce à leurs déjections - elles dispersent les graines et contribuent à l'enrichissement des sols en constituant un bon engrais », a expliqué Kerry Morrison, qui a travaillé sur le projet l’été dernier. « Les gens pensent que c’est dégoûtant ou horrible, mais cela est surtout crucial pour la vie sur la terre », précise-t-elle.

Le plus étonnant ? Musicalement, on a déjà entendu bien pire… en tout cas, quand on écoute l’extrait mis en ligne sur le site de BBC News. La fiente d'oiseau ne serait finalement pas que de la merde. 

0 Commentaire

  • Avant de poster vos commentaires, merci de bien vouloir prendre en compte la charte des commentaires .
  • Il n'est plus possible de réagir sept jours après la publication de l'article.
  • Si un commentaire vous parait douteux (insultes, xenophobie, publicité ...) merci de nous le signaler en cliquant sur le lien "Alerter"

Vos réactions

Sur Facebook

Articles du mois